Dieu-Trinitaire.jpg

La Prière d’André Pighiera « Par ton Souffle ma vie explose, Dieu qu'il est bon de Te sentir » :

« Par ton Souffle ma vie explose
Dieu qu'il est bon de Te sentir
Aux lenteurs des métamorphoses
Et des choses en devenir

Mon nom c'est Toi qui me le donne
Dans les étoiles il est inscrit
Et l'univers entier résonne
Pour toujours de mon premier cri

Ce fut ma première prière
Ce cri perdu dans l'infini
Et même à des années lumière
Pour Toi il n'est jamais finis

La prière est le cri de l'homme
Un élan de l'âme vers Dieu
Et c'est par elle qu'ils Te nomment
Les hommes en regardant les Cieux

La prière est source d'enfance
Elle abaisse Dieu jusqu'à nous
Pour y boire nos confidences
Et c'est Lui qui est à genoux

Elle n'est pas de longs discours
Et parfois elle balbutie
Cherche ses mots mais sans détours
C'est l'Amour seul qui les traduit

Comme une mère Dieu comprend
Même les mots qu'on a pas dit
C'est l'abandon qui nous apprend
Que si l'on reste enfant on prie ».

Ainsi soit-il.


André Pighiera (1949-….) – à Sault, Vaucluse, le 17 août 1995

Andre-Pighiera.jpg

« Mon corps a besoin d'air pour vivre, mon âme a besoin de la prière. Trop longtemps j'ai cru qu'elle était inutile et stérile et mon âme en a plus souffert qu'un corps privé d'oxygène. J'ai commencé à vivre en commençant à prier. J'ai commencé à prier en me sachant aimé de Dieu. Alors, comment rendre amour pour amour à Celui qui m'aime tant ? En Lui restant uni dans la prière. J'aime la prière en communauté, entre frères, mais j'aime autant la prière dans les tempêtes de la vie quand toute prière semble impossible un peu comme ces marins accrochés à leur boussole. Je voudrais prier comme on respire. Comme un enfant. Les enfants se regardent-ils aimer leur mère ? Non ! Ils l'aiment, tout simplement. « Prie vraiment celui qui ne sait plus qu’il prie » dit un vieil adage monastique. Ne plus me regarder prier mais « prier sans cesse ». Aujourd’hui la prière de ma vie c’est que ma vie soit prière pour rester fidèle à son Amour jusqu’au jour béni de la Rencontre » (André Pighiera)

Voir également d’André Pighiera :
- La Prière d’André Pighiera « Si tu crois en cette Nuit d'il y a quelques deux mille ans »
- La Prière d’André Pighiera « Par ton Souffle ma vie explose, Dieu qu'il est bon de Te sentir »