Communion-Eucharistie-Calice.jpg

La Prière du Père Abbé Armand Jean de Rancé « Je prendrai le calice qui opère le salut et j’invoquerai le Nom du Seigneur » :

« N’est-il pas juste, Seigneur, que si après avoir pris le calice et l’avoir bû dans toute son amertume, il en reste encore quelque chose dans le fond de la coupe, nous regardions comme un véritable bonheur de le boire après Vous et que nous disions comme votre Prophète dans la joie de notre cœur : « Calicem salutaris accipiam, nomen Domini invocabo », je prendrai le calice qui opère le salut et j’invoquerai le Nom du Seigneur (Psaume 115, verset 13). C’est un devoir duquel nous nous acquittons, lorsque dans les maux différents, que Vous permettez qui nous arrivent, dans les afflictions, dans la mort de nos proches, dans les pertes, dans les maladies, nous regardons tous ces accidents comme venant de Vous, et nous les recevons de Votre main dans une résignation et dans une paix profonde ».

Ainsi soit-il.


Abbé Armand de Rancé (1625-1700) - « Réflexions morales sur les quatre Évangiles », Évangile de Saint Matthieu, page 213, chez F. Muguet (1699)

Armand-de-Rance.jpg

Voir également du Père Abbé Dom Armand de Rancé :
La Prière de l’Abbé Armand de Rancé « Ô Seigneur, j’ai le cœur rempli de joie du bonheur qu'il y a à se donner tout à Vous »
La Prière de Dom Armand de Rancé « Venez, ô Saint Esprit, Amour du Père et du Fils »
La Prière du Père Abbé Armand Jean de Rancé « Je prendrai le calice qui opère le salut et j’invoquerai le Nom du Seigneur »