La Prière du Père Augustin-Marie du Très Saint-Sacrement « Ô Jésus qui se fait Eucharistie ce matin à l’autel » :

« Aujourd’hui je suis faible, j’ai besoin d’une force qui me vienne d’en-Haut pour me soutenir, et Jésus descendu du ciel se fait Eucharistie, c’est le Pain des forts. Aujourd’hui je suis pauvre, j’ai besoin d’un abri pour me mettre à couvert, et Jésus se fait Maison, c’est la Maison de Dieu, c’est le Portique du ciel, c’est l’Eucharistie. Aujourd’hui je suis malade, j’ai besoin d’un baume bienfaisant pour panser les plaies de mon âme, et Jésus se répand comme un Onguent précieux sur mon âme en se donnant à moi dans l’Eucharistie… Je suis découragé, Il me relève ; je suis attristé, Il me réjouit ; je suis seul, Il vient demeurer avec moi jusqu’à la consommation des siècles ; je suis dans l’ignorance, Il m’instruit et m’éclaire ; j’ai froid, Il me réchauffe d’un feu pénétrant ; mais plus que tout cela, j’ai besoin d’amour, et aucun amour de la terre n’avait pu contenter mon cœur, et c’est alors surtout qu’Il se fait Eucharistie ; et Il m’aime, et son Amour me rassasie, me remplit et me plonge dans un océan de charité. Oui, j’aime Jésus, j’aime l’Eucharistie. Jésus, Jésus aujourd’hui, c’est Jésus avec moi… Ce matin à l’autel, Il est venu, Il s’est donné, je L’ai, je Le tiens, je L’adore. Il s’est incarné dans mes mains… C’est mon Emmanuel, c’est mon Amour, c’est mon Eucharistie. Ainsi soit-il. »

Augustin-Marie du Très Saint-Sacrement (1820-1871)

Augustin-Marie-du-Tres-Saint-Sacrement.gif

Voir également du R. Père Augustin-Marie du Très Saint-Sacrement :
La Prière d’Augustin-Marie du Très Saint-Sacrement « Ô Jésus Eucharistie qui avez blessé mon cœur »
La Prière du Père Augustin-Marie du Très Saint-Sacrement « Ô Jésus qui se fait Eucharistie ce matin à l’autel »