La Prière du R. P. Emond Auger « Ô Dame Bienheureuse et Vierge pleine de toute Grâce » :

« Ô Dame Bienheureuse et Vierge pleine de toute Grâce, je Te reconnais et salue pour Mère du Sauveur du monde, Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, qui, par ouvrage céleste, fut conçu de Toi et par Toi nourri, conduit et secouru, en tant qu'il le voulait et que Tu le pouvais, dans les nécessités auxquelles pour l'amour de nous Il s'était asservi, l'assistant jusqu'au dernier jour de Sa vie, sans rien fléchir, parmi tant de désastres. Tu es maintenant en la gloire et félicité qu’Il T'a méritée et octroyée, et es assise en tel degré d'honneur que nulle autre simple créature peut espérer. Ainsi veux-je croire que, prenant peine d'être du nombre de ceux qui rangent leur vie selon la Tienne, je ne manquerai pas d'avoir entrée là-haut dans les Cieux, là où sans fin je verrai Celui que Tu as enfanté comme Mère, honoré comme Père, servi comme Seigneur, et adoré comme Dieu, lequel aussi j'honore, sers et adore avec le Père et le Saint-Esprit, un seul Dieu ; auquel soient Louange et Gloire à jamais ».

Ainsi soit-il.


Émond Auger (1530-1591)

Emond-Auger.jpg

Le Révérend Père Edmond Auger est né en 1530 dans le diocèse de Troyes, d'une humble famille de cultivateurs. Prédicateur célèbre, il parcourut toute la France ; en 1583, Henry III le choisit comme confesseur ; quatre ans plus tard, Auger quittait la cour, à la requête du général Aquaviva, pour éviter les frictions entre royalistes et ligueurs. Il mourut à Côme en Italie en janvier 1591. Jésuite Prédicateur et professeur de philosophie en Italie, Confesseur du roi de France Henri III, Il aida le roi qui avait des penchants mystiques à créer des confréries de Pénitents à Paris.


Voir également du Révérend Père Émond Auger :
La Prière du R. P. Émond Auger après la Sainte Communion « Ô Chair qui remplit l'esprit de toute douceur ! »
La Prière du R. P. Emond Auger « Ô Dame Bienheureuse et Vierge pleine de toute Grâce »