Ascension de Notre-Seigneur.jpg

La Prière d’Eugénie de Guérin « À l'Ascension, suivons Jésus-Christ où Il est entré » :

« Notre ciel d’aujourd’hui est pâle et languissant comme un beau visage après la fièvre. Cet état de langueur a bien des charmes, et ce mélange de verdure et de débris, de fleurs qui s’ouvrent sur des fleurs tombées, d’oiseaux qui chantent et de petits torrents qui coulent, cet air d’orage et cet air de mai, font quelque chose de chiffonné, de triste, de riant que j’aime. Mais c'est l'Ascension aujourd'hui, laissons la terre et le ciel de la terre. Montons plus haut que notre demeure et suivons Jésus-Christ où Il est entré. Cette Fête est bien belle : c'est la Fête des âmes détachées, libres, célestes, qui se plaisent au-delà du visible, où Dieu les attire. »

Ainsi soit-il.


Eugénie de Guérin (1805-1848) - « Journal d’Eugénie »

Eugenie-de-Guerin.jpg

Voir également de Mademoiselle Eugénie de Guérin :
La Prière d’Eugénie de Guérin « À l'Ascension, suivons Jésus-Christ où Il est entré »
La Prière de Mlle Eugénie de Guérin « N’est-ce pas à Vous que nous devons les meilleurs instants de notre vie ? »