Priere-de-repentance.jpg

La Prière d’Henriette Charasson « Père, en silence, je plie mes genoux sur le sol et, ravie, je m'incline » :

« Le soleil éclatant a succédé encore une fois à la nuit d'argent bruni,
Lumière, lumière, lumière où s'épanouissent le corps et l'âme !
Invinciblement ma pensée monte vers Toi, unique Créateur de cette flamme
Où se réchauffe ce qui, de nous, prit racine dans l'infini !

Tu t'es donc effacée encore un jour, belle et terrible Obscure,
Ô grande nuit, plus claire que celle du Chaos, toi grande nuit d'argent niellé ?
Te voici donc vaincue aussi par la lumière et par les chants ailés,
Et nos mains se joignent sans bruit, remerciant d'être encore, au jour, ce qui dure !

L'Esprit de Dieu planait sans doute cette nuit sur les prés noirs et les muettes maisons
Et la vie sourdait de Lui comme elle fit en cette aube des origines...
Père, en silence, je plie mes genoux sur le sol et, ravie, je m'incline
Et vers Toi, lumière, chaleur, éclat, doucement s'élève mon oraison. »

Ainsi soit-il.


Henriette Charasson (1884-1972) - Sur la plus haute branche, (XXXVIII), Flammarion, 1949

Henriette-Charasson.jpg