Communion-Salutaris-Hostia.jpg

La Prière du R P Jérémie Drexel « Parce que Vous êtes avec moi, Seigneur, je ne crains plus la mort » :

« Gloire Vous soit rendue, ô doux Sauveur, qui avez daigné, dans votre Bonté, visiter et consoler mon âme languissante ! C'est maintenant, Seigneur, que selon votre Parole Vous laisserez aller en paix Votre serviteur. A présent que je Vous possède, aimable objet de mon amour, je ne veux plus Vous quitter. De bon cœur, je dis adieu au monde et à tout ce qu'il renferme, pour m'en aller tout joyeux vers Vous, ô mon Dieu ! Rien désormais, ô bon Jésus ! Non, rien ne me séparera de Vous. Je Vous suis uni, je vivrai en Vous, je mourrai en Vous, et si Vous m'en faites la Grâce, je demeurerai éternellement en Vous. Oui, la vie me devient à charge, je désire que mon âme brise ses liens pour aller au Ciel. Comme le cerf altéré cherche la source d'eau vive, ainsi mon cœur soupire vers son Dieu, et brûle d'ardeur de paraître devant Lui. Je ne crains plus la mort, parce que Vous êtes avec moi, Seigneur, et que Vous m'accompagnerez. Bénissez-moi donc, ô Très-Aimant Jésus, et laissez mon âme partir en paix, car je suis vraiment à Vous et je veux être éternellement à Vous. Oh ! Puissé-je être dès maintenant réuni à Vous pour l'éternité ! Puissé-je, sans retard, me confondre, m'abîmer, me perdre heureusement dans Votre sein ! Puisse mon âme se reposer dans les embrassements de votre Amour, être tout absorbée en Vous, et jouir pleinement du Dieu dont elle est aimée ! Qu'ai-je désormais de commun avec le monde, ô très-aimant Jésus ! Dans le Ciel même, c'est Vous seul que je veux ; je remets donc mon esprit entre Vos mains ; daignez le recevoir, ô Vous que mon cœur aime, afin qu'éternellement heureux en Vous, je repose en paix dans Votre royaume des Cieux ».

Ainsi soit-il.


Hieremias Drexelius (1581-1638)

Drexelius.jpg