La Prière de Benoît de Canfeld « Ô Seigneur, ne Vous souvenez pas des fautes de ma jeunesse » :

« Ô Seigneur, ne Vous souvenez pas des fautes de ma jeunesse, ni de mon ignorance. Rien d'autre ne se pouvait remarquer en moi qu'une superficielle ressemblance avec un misérable et négligent chrétien. Car si je n'étais pas une branche de la vraie vigne, comment est-ce que je pouvais porter du bon fruit ? Si je n'étais pas un membre du corps, quel service pouvais-je rendre au chef ? Or, je n'étais pas membre de Jésus-Christ, puisque je n'étais pas en son Eglise... Je vivais de corps, mais j'étais mort selon l'âme. Hélas, Seigneur, j'ai rompu souvent Vos saints Commandements, journellement, je commettais beaucoup de péchés mortels, toute ma vie n'était qu'un amas de péchés et d'offenses exécrables, continuellement je provoquais Votre vie et Votre courroux contre moi; la conscience me bourrelait, et j'étais tourmenté jusqu'aux plus secrètes parties de mon cœur. L'avarice me rongeait, la superbe m'accablait, l'envie me consumait, la convoitise m'enflammait, la lubricité m'empoisonnait, la gourmandise m'emportait, l'ébriété me confondait, la détraction me déchirait, l'ambition me supplantait, la légèreté m'emportait, la négligence m'oppressait, l'hypocrisie me trompait, et la faveur m'enorgueillissait. Mais Vous êtes Celui qui me délivrâtes de toutes ces nations perverses. Voilà, Seigneur, ceux avec qui j'ai vécu depuis le jour de ma naissance, que j'ai servis et auxquels j'ai gardé la foi... Et cependant, Seigneur, Vous ne m'avez jamais soustrait entièrement votre Grâce ; votre Bonté ne m'a point abandonné, pas même lorsque, dans un espace d'environ sept ans, j'ai vécu très périlleusement en ce lieu dangereux de Londres; temps que j'ai consommé misérablement en repaissant ma fantaisie des vanités de cette place, et fréquentant les passe-temps qu'on y prend ordinairement ».

Ainsi soit-il.


Fr. Benoît de Canfeld (1562-1610)

Benoit-de-Canfield.jpg

Voir également du Frère Benoît de Canfield :
La Prière de Benoît de Canfeld « Ô Seigneur, ne Vous souvenez pas des fautes de ma jeunesse »
La Prière de Fr. Benoît de Canfield « Seul dans ma chambre et élevant mon esprit vers Vous, Seigneur, je me sentis attiré par Vous »
La Prière de Frère Benoît de Canfield sur les Conversions « Seigneur, Vous êtes mon Dieu qui m'avez tiré des ténèbres »
La Prière du Frère Benoît de Canfield dans le combat spirituel « Ô Seigneur, jamais Vous ne délaissez celui qui Vous recherche »