Christ-Misericordieux-d-En-Calcat.jpg

La Prière de l’Abbé Désiré Pinart « Ô mon doux Jésus, faites que je Vous aime autant qu'il est possible à une pauvre créature de Vous aimer » :

« Ô mon doux Jésus ! Permettez-moi de Vous le dire : non, je ne serai plus ingrat comme je l'ai été jusqu'à présent ; je veux au contraire Vous aimer maintenant de tout mon cœur. Puisse, ô mon Sauveur, puisse cet amour qui Vous porta à mourir pour moi sur le Calvaire, me faire mourir moi-même à toutes les affections de la terre, et me consumer de ce Feu sacré que Vous êtes venu apporter ici-bas ! Je maudis mille fois ces indignes plaisirs qui Vous ont causé tant de tourments, et je me repens de toute mon âme, ô mon bien aimé Rédempteur, de Vous avoir tant offensé. À l'avenir, j'aime mieux mourir que de Vous causer le moindre déplaisir, et je veux faire tout ce qui dépendra de moi pour Vous être agréable. Vous n'avez rien épargné pour mon amour, je ne veux rien épargner non plus pour le Votre ! Vous m'avez aimé sans réserve, je veux aussi Vous aimer sans réserve. Je Vous aime, ô mon unique Bien, mon Amour, ma Vie, mon Tout ; oui, je Vous aime ! Ah ! Je Vous en conjure, ô bon Jésus ! Faites que je Vous aime autant qu'il est possible à une pauvre créature de Vous aimer ! Faites que je Vous aime jusqu'à mon dernier soupir, et pendant toute l'éternité ».

Ainsi soit-il.


Abbé Désiré Pinart (1806-1854) – « Les Flammes de l’Amour de Jésus ou preuves de l'ardent Amour que Jésus-Christ nous a témoigné dans l'œuvre de notre rédemption », p. 4-5, chez Perisse Frères (1836)


Voir également de l’Abbé Désiré Pinart :
La Prière de l’Abbé Désiré Pinart « Ô mon doux Jésus, faites que je Vous aime autant qu'il est possible à une pauvre créature de Vous aimer »
La Prière de l’Abbé D. Pinart « Ô Jésus, que votre Amour pour les hommes est ineffable ! »