jesus-christ.jpg

La Prière de M. l’Abbé D. Pinart « Ô Jésus, que votre Amour pour les hommes est ineffable ! » :

« Ô Jésus, quand je considère la Tendresse que Vous nous témoignez en restant dans le Sacrement de l'Eucharistie pour nous consoler dans cette terre de douleur et d'exil, je suis comme hors de moi-même ; les expressions me manquent pour dire ce que j'éprouve, et je rougis de honte de Vous aimer encore si peu, et de ne me pas consumer tout entier pour votre Amour. A quelque heure du jour ou de la nuit que je me présente dans une église, je Vous y trouve toujours disposé à écouter mes prières et à les exaucer. Vous habitez au milieu de nous comme si Vous étiez notre égal ; Vous restez aussi volontiers dans le plus petit village que dans les villes les plus peuplées. Quelqu'une de Vos ouailles est-elle dans la peine, Vous Vous hâtez de lui offrir des consolations. Est-elle étendue sur un lit de douleur, Vous allez Vous-même la trouver, et Vous partagez ses souffrances. Est-elle près de rendre le dernier soupir, Vous courez tout de suite auprès d'elle, Vous l'encouragez à faire le sacrifice de sa vie, et Vous lui adoucissez par votre Présence les horreurs de la mort. Ô Jésus ! Que votre Amour pour les hommes est ineffable ! Quand est-ce donc que nous Vous paierons de retour ? Quand est-ce que nous Vous aimerons comme il est juste que nous Vous aimions ? Accordez-nous cette Grâce à tous ô doux Sauveur ! Et à moi en particulier qui en ai plus besoin que tous.

Ainsi soit-il.


Abbé Désiré Pinart (1806-1854) – « Les Flammes de l’Amour de Jésus ou preuves de l'ardent Amour que Jésus-Christ nous a témoigné dans l'œuvre de notre rédemption », p. 152-153, chez Perisse Frères (1836)


Voir également de l’Abbé Désiré Pinart :
La Prière de l’Abbé Désiré Pinart « Ô mon doux Jésus, faites que je Vous aime autant qu'il est possible à une pauvre créature de Vous aimer »
La Prière de l’Abbé D. Pinart « Ô Jésus, que votre Amour pour les hommes est ineffable ! »