La Prière de Jean de Fécamp « Seigneur, prends pitié de moi, pauvre pécheur » :

« Prends pitié, Seigneur, prends pitié de moi, pauvre pécheur qui agit mal et n'a que ce qu'il mérite, qui pèche continuellement et que tu châties. Si je mesure le mal que j'ai fait, ce que j'endure est peu de chose; plus grave est ce que j'ai commis, plus ce que je supporte me paraît léger. Tu es juste, Seigneur, et droit ton jugement : tous tes jugements sont justes et vrais. Tu es juste et droit, Seigneur notre Dieu : aucune injustice en Toi. Tu ne punis notre péché, ni par injustice ni par méchanceté, Seigneur tout-puissant et miséricordieux : « alors que nous n'étions pas encore, tu nous as faits par ta puissance, et lorsque nous nous sommes perdus par notre faute, tu nous a rachetés dans ton admirable bonté ». Je le sais et j'en suis certain, notre vie ne s'écoule pas au hasard, mais elle est dirigée et gouvernée par Toi, Seigneur Dieu. Tu as souci de tous, et particulièrement de tes serviteurs, qui ont mis toute leur espérance en ta seule miséricorde. Aussi je te supplie de ne pas me traiter selon mes péchés, qui méritent ta colère, mais selon ta grande miséricorde, qui dépasse tous les péchés du monde. Seigneur, en m'infligeant un châtiment extérieur, mets toujours au-dedans de moi une patience indéfectible, pour que jamais la louange ne quitte ma bouche. Prends pitié de moi, Seigneur, prends pitié de moi, et aide-moi dans tous les besoins de mon corps et de mon âme, qui te sont connus ; car tu sais tout, tu peux tout, et tu vis pour les siècles. Amen. »

Dom Jean de Fécamp (990-1078)