Le Livre du Prophète Isaïe (Is 35, 1-10) :

Is 35, 01 : Le désert et la terre de la soif, qu’ils se réjouissent ! Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse comme la rose,
Is 35, 02 : qu’il se couvre de fleurs des champs, qu’il exulte et crie de joie ! La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et du Sarone. On verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu.
Is 35, 03 : Fortifiez les mains défaillantes, affermissez les genoux qui fléchissent,
Is 35, 04 : dites aux gens qui s’affolent : « Soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu : c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver. »
Is 35, 05 : Alors se dessilleront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds.
Is 35, 06 : Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie ; car l’eau jaillira dans le désert, des torrents dans le pays aride.
Is 35, 07 : La terre brûlante se changera en lac, la région de la soif, en eaux jaillissantes. Dans le séjour où gîtent les chacals, l’herbe deviendra des roseaux et des joncs.
Is 35, 08 : Là, il y aura une chaussée, une voie qu’on appellera « la Voie sacrée ». L’homme impur n’y passera pas – il suit sa propre voie – et les insensés ne viendront pas s’y égarer.
Is 35, 09 : Là, il n’y aura pas de lion, aucune bête féroce ne surgira, il ne s’en trouvera pas ; mais les rachetés y marcheront.
Is 35, 10 : Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent, ils entrent dans Sion avec des cris de fête, couronnés de l’éternelle joie. Allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte s’enfuient.

Couronne-Avent.jpg

La Prière de Dom Guéranger pour le Quatrième Dimanche de l’Avent « Elle sera donc bien Grande, ô Jésus, la Joie de votre Venue » :

« Elle sera donc bien Grande, ô Jésus, la Joie de votre Venue, si Elle doit briller sur notre front à jamais comme une couronne ! Mais comment n’en serait-il pas ainsi ? Le désert même, à Votre approche, fleurit comme un lys, et des eaux vives jaillissent du sein de la terre la plus altérée. Ô Sauveur ! Venez vite nous donner de cette Eau dont votre Cœur est la Source, et que la Samaritaine, qui est notre image à nous pécheurs, Vous demandait avec tant d’instances. Cette Eau est votre Grâce ; qu’Elle arrose notre aridité, et nous fleurirons aussi ; qu’Elle désaltère notre soif, et nous courrons la voie de Vos préceptes et de Vos exemples, ô Jésus, avec fidélité, sur Vos pas. Vous êtes notre Voie, notre Sentier vers Dieu ; et Dieu, c’est Vous-même : Vous êtes donc aussi le Terme de notre route. Nous avions perdu la Voie, nous nous étions égarés comme des brebis errantes : que votre Amour est Grand de venir ainsi après nous ! Pour nous apprendre le Chemin du Ciel, Vous ne dédaignez pas d’en descendre, et Vous voulez faire avec nous la Route qui y conduit. Non, désormais nos bras ne sont plus abattus ; nos genoux ne tremblent plus ; nous savons que c’est dans l’Amour que Vous venez. Une seule chose nous attriste : c’est de voir que notre préparation n’est pas parfaite. Nous avons encore des liens à rompre ; aidez-nous, ô Sauveur des hommes ! Nous voulons écouter la voix de votre Précurseur, et redresser tout ce qui offenserait Vos pas sur le chemin de notre cœur, ô Divin Enfant ! Que nous soyons baptisés dans le Baptême d’eau de la pénitence ; Vous viendrez ensuite nous Baptiser dans le Saint-Esprit et dans l’Amour ».

Ainsi soit-il.


Dom Prosper Guéranger (1805-1875) - L’Année Liturgique « Le Temps de l’Avent », pages 225-226, chez Julien Lanier Cosnard et Cie éditeurs (1858)

Dom-Prosper-Gueranger.jpg

Voir également de Dom Prosper Guéranger :
- La Prière de Dom Prosper Guéranger « Esprit de lumière et de sagesse »
- La Prière pour la « Béatification de Dom Guéranger »
- Les « 7 Dons du Saint-Esprit » par Dom Prosper-Louis-Paschal Guéranger
- La Prière de Dom Guéranger « Ayez pitié de la France malheureuse »
- La Prière de Dom Prosper Guéranger « Ô Christ, donnez à votre Église la fermeté de la Foi »
- La Prière de Dom Prosper Guéranger « Reine du Carmel, agréez les vœux de l’Église de la terre »
- La Prière de Dom Guéranger « Daignez, ô Mère, veiller sur nous en ces jours »
- La Prière de Dom Guéranger à Saint Bonaventure « Ô Docteur séraphique, défendez tout l'Ordre religieux plus que jamais battu en brèche de nos jours »
- Le « Mercredi des Cendres » selon Dom Guéranger dans l’Année Liturgique
- L’acte de Foi de Dom Prosper Guéranger avant la Communion au Temps de Noël « Ô Dieu Enfant, je viens à Vous sans raisonner comme vinrent les bergers »
- L’Acte d’Humilité de Dom Prosper Guéranger « Ô mon Jésus, abattez-moi au pied de Votre crèche afin que je ne me relève plus dans mon orgueil »
- L’Acte de Contrition de Dom Prosper Guéranger « Ô Dieu de sainteté, je renonce de tout mon cœur au péché ! »
- La Prière de Dom Prosper Guéranger pour l'Épiphanie « Instruisez-nous, ô Marie, comme Vous avez instruit les Mages »
- La Prière de Dom Guéranger devant la Crèche « Je Vous aime, ô Jésus enfant ! »
- La Prière de Dom Guéranger pour l’Octave de l'Épiphanie « Ô Emmanuel, ces Mages aux yeux desquels Vous fîtes apparaître l’Étoile »
- La Prière de Dom Guéranger pour gagner en humilité « Abaissez donc, ô Jésus, toutes mes hauteurs »
- La Prière de Dom Guéranger à Sainte Clotilde « Votre gloire est grande sur la terre et au Ciel, Clotilde, mère des peuples »
- La Prière de Dom Guéranger pour le patronage de Saint Joseph « Ô Joseph, nous déposons entre vos mains tous nos intérêts de ce monde, nos espérances, nos vœux et nos craintes »
- La Prière pour le Temps de l’Avent de Dom Guéranger « Reposez encore, ô Jésus, dans les chastes entrailles de Marie »
- La Prière de Dom Guéranger sur la Conversion de Saint Paul « Ô Jésus, convertissez-nous, comme Vous avez converti l’Apôtre Paul »
- La Prière de Dom Guéranger pour la Chandeleur « Ô Emmanuel, en ce Jour où Vous faites votre Entrée dans le Temple de votre Majesté »
- La Prière de Dom Guéranger à la Sainte Croix « Ô Sauveur, Vous êtes le Fils de Dieu et c'est la Croix qui nous le prouve »
- La Prière de Dom Guéranger pour le Troisième Dimanche de l’Avent « Dès le point du jour nous nous réveillons pour songer à Vous : Venez, Seigneur Jésus ! »
- La Prière de Dom Guéranger pour le Quatrième Dimanche de l’Avent « Elle sera donc bien Grande, ô Jésus, la Joie de votre Venue »