Paul-Conversion-Apotre.jpg

La Prière de Dom Guéranger sur la Conversion de Saint Paul « Ô Jésus, convertissez-nous, comme Vous avez converti l’Apôtre Paul » :

« Nous Vous rendons grâces, ô Jésus, qui avez aujourd'hui terrassé Votre ennemi, par votre Puissance, et l’avez relevé par votre Miséricorde. Vous êtes véritablement le Dieu fort, et Vous méritez que toute créature célèbre Vos victoires. Qu’ils sont merveilleux, Vos plans pour le salut du monde ! Vous associez des hommes à l'œuvre de la prédication de votre Parole, à la dispensation de vos Mystères, et, pour rendre Paul digne d’un tel honneur, Vous employez toutes les ressources de votre Grâce. Vous Vous plaisez à faire un Apôtre, du meurtrier d’Etienne, afin que votre Puissance souveraine éclate à tous les yeux, afin que, votre Amour pour les âmes apparaisse dans sa plus gratuite générosité, afin que la Grâce surabonde où le péché avait abondé. Visitez-nous souvent, ô Emmanuel par cette Grâce qui change les cœurs ; car nous désirons une vie abondante, et nous sentons que son principe est souvent près de nous échapper. Convertissez-nous, comme Vous avez converti l’Apôtre ; après nous avoir convertis, assistez-nous, car, sans Vous, nous ne pouvons rien faire. Prévenez-nous, suivez-nous, accompagnez-nous ; ne nous quittez jamais, et de même que Vous nous avez donné le commencement, assurez-nous la persévérance jusqu’à la fin. Donnez-nous de reconnaître, avec crainte et avec amour, ce Don mystérieux de la Grâce, que nulle créature ne saurait mériter, et auquel cependant une volonté créée peut mettre obstacle. Nous sommes des captifs : Vous seul possédez l'instrument à l‘aide duquel nous pouvons briser nos chaînes ; Vous le placez dans nos mains, en nous engageant à en user ; de sorte que notre délivrance est votre Ouvrage et non le nôtre, et que notre captivité, si elle persévère, ne peut être attribuée qu’à notre négligence et à notre lâcheté. Donnez-nous, Seigneur, cette Grâce, et daignez recevoir la promesse, que nous Vous faisons, de la rendre féconde par notre coopération. Aidez-nous, ô grand Paul, à répondre aux desseins de la Miséricorde de Dieu sur nous ; obtenez que nous soyons subjugués par la douceur du Dieu Enfant. Sa voix ne retentit pas ; Il n'éblouit pas nos yeux par sa Lumière ; mais Il se plaint que trop souvent nous Le persécutons. Inspirez à nos cœurs de Lui dire, comme vous : « Seigneur, que voulez-Vous que je fasse ? » Il nous répondra d’être simples et enfants comme Lui, de reconnaître enfin son Amour, qui apparaît dans ce Mystère ; de rompre avec le péché, de combattre les mauvaises inclinations, d'avancer dans la sainteté en suivant ses exemples. Vous avez dit, ô Apôtre : « Que celui qui n’aime pas notre Seigneur Jésus-Christ soit anathème ! » Faites-Le-nous connaître de plus en plus, afin que nous L’aimions, et que de si doux mystères ne deviennent pas, par notre ingratitude, la cause de notre réprobation. Vase d'élection, convertissez les pécheurs qui ne pensent point à Dieu. Sur la terre, vous vous êtes dépensé tout entier pour le salut des âmes ; au Ciel, où vous régnez, continuez votre ministère, et demandez au Seigneur, pour ceux qui persécutent Jésus. Ces Grâces qui triomphent des plus rebelles. Apôtre des Gentils, jetez les yeux sur tant de peuples assis encore dans l’ombre de la mort. Autrefois, vous étiez partagé entre deux ardents désirs, celui d'être avec Jésus-Christ, et celui de rester sur la terre pour travailler au salut des peuples. Maintenant, vous êtes pour jamais avec ce Sauveur que vous avez prêché ; n'oubliez pas ceux qui ne Le connaissent point encore. Suscitez des hommes apostoliques pour continuer vos travaux. Rendez féconds leurs sueurs et leur sang. Veillez sur le Siège de Pierre, votre Frère et votre Chef ; soutenez l’autorité de cette Eglise Romaine qui a hérité de vos pouvoirs, et qui vous regarde comme son second appui. Vengez-La partout où Elle est méconnue ; détruisez les schismes et les hérésies ; remplissez tous les pasteurs de votre esprit, afin que, comme vous, ils ne se cherchent point eux-mêmes, mais uniquement et toujours, les Intérêts de Jésus-Christ ».

Ainsi soit-il.


Dom Prosper Guéranger (1805-1875) - L'Année Liturgique : « Le Temps de Noël », du R. P. Dom Prosper Guéranger, pages 447-450, chez Julien Lanier (1847)

Dom-Prosper-Gueranger.jpg

Voir également de Dom Prosper Guéranger :
La Prière de Dom Prosper Guéranger « Esprit de lumière et de sagesse »
La Prière pour la « Béatification de Dom Guéranger »
Les « 7 Dons du Saint-Esprit » par Dom Guéranger
La Prière de Dom Prosper-Louis-Paschal Guéranger « Ayez pitié de la France malheureuse »
La Prière de Dom Prosper Guéranger « Ô Christ, donnez à votre Église la fermeté de la Foi »
La Prière de Dom Prosper Guéranger « Reine du Carmel, agréez les vœux de l’Église de la terre »
La Prière de Dom Guéranger « Daignez, ô Mère, veiller sur nous en ces jours »
La Prière de Dom Guéranger à Saint Bonaventure « Ô Docteur séraphique, défendez tout l'Ordre religieux plus que jamais battu en brèche de nos jours »
Le « Mercredi des Cendres » selon Dom Guéranger dans l’Année Liturgique
L’acte de Foi de Dom Prosper Guéranger avant la Communion au Temps de Noël « Ô Dieu Enfant, je viens à Vous sans raisonner comme vinrent les bergers »
L’Acte d’Humilité de Dom Prosper Guéranger « Ô mon Jésus, abattez-moi au pied de Votre crèche afin que je ne me relève plus dans mon orgueil »
L’Acte de Contrition de Dom Prosper Guéranger « Ô Dieu de sainteté, je renonce de tout mon cœur au péché ! »
La Prière de Dom Prosper Guéranger pour l'Épiphanie « Instruisez-nous, ô Marie, comme Vous avez instruit les Mages »
La Prière de Dom Guéranger devant la Crèche « Je Vous aime, ô Jésus enfant ! »
La Prière de Dom Guéranger pour l’Octave de l'Épiphanie « Ô Emmanuel, ces Mages aux yeux desquels Vous fîtes apparaître l’Étoile »
La Prière de Dom Guéranger pour gagner en humilité « Abaissez donc, ô Jésus, toutes mes hauteurs »
La Prière de Dom Guéranger à Sainte Clotilde « Votre gloire est grande sur la terre et au Ciel, Clotilde, mère des peuples »
La Prière de Dom Guéranger pour le patronage de Saint Joseph « Ô Joseph, nous déposons entre vos mains tous nos intérêts de ce monde, nos espérances, nos vœux et nos craintes »
La Prière pour le Temps de l’Avent de Dom Guéranger « Reposez encore, ô Jésus, dans les chastes entrailles de Marie »
La Prière de Dom Guéranger sur la Conversion de Saint Paul « Ô Jésus, convertissez-nous, comme Vous avez converti l’Apôtre Paul »