La Prière de Dom Vérémond Eisvogl « Je Te bénis, ô Jésus très aimant, Pain de vie » :

« Je Te bénis, ô Jésus très aimant, Pain de vie, Fontaine d'eau jaillissante pour la vie éternelle ! Je Te rends grâces pour le grand désir que Tu as eu de nous rassasier et de nous refaire de ton propre Corps et de ton propre Sang. Ô Christ, jusqu'où est allé ton Amour ? Que pourrai-je offrir d'autre en reconnaissance pour Ta très sainte Passion, sinon moi-même que Tu as racheté à un si grand prix ; puisque Tu es mort pour moi, qu'il soit bien décidé, qu'il soit bien promis que je meurs au monde, que je meurs à moi-même, que je meurs à tout ce qui n'est pas Toi, ô ma très douce Vie ! Amen. »

Dom Vérémond Eisvogl (1687-1761)