Vierge-Marie-Sacra-di-San-Michele.jpg

La Prière de François Pétrarque « Ô Vierge Sainte et Bienfaisante, ne tarde point à me secourir » :

« Ô Vierge, combien de larmes, combien de paroles flatteuses, combien de prières j'ai déjà perdues, pour ne recueillir qu'amertume et angoisse ! Depuis que je naquis aux rives de l'Arno, ma vie, ballotté que j'étais par d'aveugles désirs, n'a été que deuil et affliction. Des charmes périssables, des paroles séduisantes ont ébranlé toute mon âme. Vierge Sainte et Bienfaisante, ne tarde point à me secourir, car j'en suis peut-être à ma dernière année. Mes jours, plus rapides que la flèche, se sont écoulés au milieu des misères et des péchés ; je n'ai d'autre attente que la mort ».

Ainsi soit-il.


Francesco Petrarca (1304-1374) - « Livre de Marie, Mère de Dieu » de François-Zénon Collombet, page 88, Sauvignet (1837)

Francois-Petrarque.jpg

Voir également de François Pétrarque :
- La Prière de François Pétrarque « Vierge toute Belle, accorde-moi Ton assistance pour ma lutte pénible »
- La Prière de Francesco Petrarca « Vierge sage qui portes la Lampe la plus brillante, conseilles-moi »
- La Prière de Pétrarque « Ô Vierge pure, rends-moi digne de la Grâce du Sauveur »
- La Prière de F. Pétrarque « Ô Vierge sainte, Toi qui écoutes mes prières du Ciel »
- La Prière de François Pétrarque « Ô Vierge pieuse et douce, par Toi ma vie peut s'écouler heureuse »
- La Prière du Poète Francesco di Petrarca « C'est en Toi, ô Vierge, que se confie mon âme pécheresse »
- La Prière de François Pétrarque « Ô Vierge Sainte et Bienfaisante, ne tarde point à me secourir »