La Prière de François Mauriac « Mon Dieu, doux et humble de coeur » :

« Mon Dieu, doux et humble de coeur, apprenez-moi cette douceur, cette humilité que je suis certes capable de concevoir, moi qui ai tant aimé la douceur dans les êtres, qui l'ai tellement attendue et même exigée d'eux, qui ne l'ai rencontrée presque jamais. Pourtant moi-même, que je fus impitoyable ! En Vous se résout cette contradiction de ma nature, Ô source retrouvée d'une douceur adorée dès l'enfance et perdue ! Je vous demande enfin la force et le courage de demeurer en votre présence, de ne pas me dérober quand Vous êtes là, de ne pas chercher d'issue dans le rêve, dans les imaginations les plus vaines, comme c'est ma coutume. Tout nous est bon, même si nous qui prétendons Vous aimer, pour ne pas demeurer avec Vous. Nous sommes pareils à ces Juifs qui craignaient de mourir et qui se dérobaient devant votre face. Faites, mon Dieu, que je me recueille dans la paix de votre présence, afin que quand mon heure sera venue, je passe par une transition presque insensible, de Vous à Vous, de Vous, pain vivant, pain des hommes, à Vous amour vivant déjà possédé par ceux de mes bien-aimés qui se sont endormis avant moi dans votre amour. Amen. »

François Mauriac (1885-1970)