Communion-au-Christ.jpg

La Prière du Chanoine François-Xavier Coulin « Ô Divin Jésus qui avez institué le Sacrement adorable qui nous met en possession de votre Corps sacré » :

« Adorable Sauveur, j'ai entendu la Parole si douce que Vous avez inspirée Vous-même à votre Apôtre : « Approchons-nous avec confiance du Trône de la Grâce, afin d'y recevoir la Miséricorde, et d'y trouver la Grâce et le Secours qui nous est nécessaire ». Comment ne Le verrais-je pas devant moi, ce Trône de Grâce ? Vous L'avez Vous-même, ô divin Jésus, élevé au milieu de nous, et sous les yeux de Vos enfants, lorsque Vous avez institué le Sacrement adorable qui nous met en possession de votre Corps sacré, et par là même de votre Personne divine. C'est bien ici que j'entends ces paroles suaves : « Venez à moi, vous tous, vous surtout qui portez le lourd fardeau de toutes les misères qui sont la conséquence de cette pauvre nature, gâtée et pervertie dès son origine. Venez, et moi je vous soulagerai ». Se peut-il, ô très doux Jésus, que des chrétiens, Vos enfants, demeurent sourds à cette invitation partie de votre Cœur divin ; et peut-on concevoir qu'il y ait des âmes insensibles, indifférentes, assez aveugles pour ne rien puiser à cette Source intarissable de toutes les célestes bénédictions ? Ah ! Seigneur, du moins ce ne sera pas moi qui refuserai de demander, de chercher et de frapper à la porte de votre Cœur, moi qui sais bien que celui qui Vous prie est toujours exaucé, que celui qui cherche le bonheur auprès de Vous, ne manque jamais de le rencontrer, enfin que l'âme fidèle est assurée de pénétrer dans un asile toujours ouvert aux pauvres et aux malheureux, quand elle sait frapper à la porte de votre Cœur. Ainsi soit-il. »

Abbé François-Xavier Coulin (1800-1887) - La Divine Eucharistie, Tome I, « Entretiens avec Jésus-Christ dans le Très Saint Sacrement », Paris - Tournai, H. Casterman, 1861.

Voir également de M. l'abbé Coulin :
La Prière de M. l'abbé Coulin « Seigneur, sanctifiez-moi avec toutes mes infirmités et mes misères »
La Prière du Chanoine Coulin « Divin Jésus, ayez pitié de ces pauvres âmes qui se perdent en s'éloignant de Vous »
La Prière du Chanoine François-Xavier Coulin « Ô Divin Jésus qui avez institué le Sacrement adorable qui nous met en possession de votre Corps sacré »