La Prière sur la Nativité du Prince Alexander de Hohenlohe « Ô Jésus, qui prîtes naissance à Bethléem, je Vous adore » :

« Ô Jésus, qui prîtes naissance à Bethléem, je Vous adore ; Fils de Dieu, né de la Vierge Marie, je Vous adore enveloppé de langes, placé dans une crèche et abandonné ainsi des hommes. Vous êtes ce saint Enfant dont l'heureuse Nativité fut annoncée par les anges aux pasteurs des champs ; ce Roi du Ciel qu'une armée de séraphins chantèrent dans leurs cantiques ; ce Pasteur des âmes, que les bergers attendaient avec tant d'impatience. Votre Temple est une nouvelle Bethléem, et le pain de vos Mystères une habitation où Vous nous nourrissez de votre Corps sacré. L'autel est la crèche ; les ornements de l'autel, les langes de Votre mystérieuse Nativité, à laquelle assistent les anges du Ciel ; les Prêtres représentent Marie et Joseph ; les fidèles, les bergers qui vinrent Vous adorer. Ô Jésus, qui, dans cet abaissement volontaire de votre Majesté, glorifiez votre Père, faites que cette paix annoncée dans les airs au moment de votre Naissance, se répande dans le monde entier, et que partout se trouvent pour la recevoir des hommes de bonne volonté, qui s'immolent à votre Amour comme des victimes, et, à l'exemple de la Vierge Marie, conservent dans leur cœur la pensée de Vos grands Mystères, principalement du Mystère adorable de l'Eucharistie, qui les renferme Tous ».

Ainsi soit-il.


Alexander de Hohenlohe (1794-1849) – « Méditations : prières et exercices pour tous les jours de l'année », pages 279-280, chez Hanicq, 1837

Alexandre-de-Hohenlohe.jpg

Voir également du Prince Hongrois Alexandre de Hohenlohe :
La Prière du Prêtre Alexandre de Hohenlohe « Je ne suis pas digne que Vous, ô mon Dieu, daigniez habiter dans mon cœur »
La Prière d’Alexander de Hohenlohe « Mon Seigneur et mon Roi, aidez celui qui sans Vous est solitaire et n'a personne pour le secourir ! »
La Prière du Prince Alexandre de Hohenlohe « Je reviens à Vous, divin Époux de mon âme, baigné des larmes du repentir »
La Prière du Prince Hongrois A. de Hohenlohe sur la Charité « Ô divin Pasteur qui donna Sa vie pour Ses brebis »
La Prière du Prince de Hohenlohe sur la Justice de Dieu « Ô redoutable Majesté, ne me soyez pas un sujet de terreur, Vous, mon Espérance pour le Jour de l'affliction »
La Prière du Prince Alexandre de Hohenlohe à Jésus notre Rédempteur « Venez donc, Rédempteur de mon âme »
La Prière du Prince Alexandre de Hohenlohe à Jésus notre Médecin « Ô mon charitable Médecin, venez, guérissez-moi et je serai guéri »
La Prière sur la Nativité du Prince Alexander de Hohenlohe « Ô Jésus, qui prîtes naissance à Bethléem, je Vous adore »