Catherine-de-Sienne-Communion-Spirituelle.jpg

La Prière de l’abbé J. Merle Horstius « Seigneur, venez dans mon âme par la Communion du Prêtre qui Vous reçoit » :

« Tout pauvre et tout indigent que je suis, je me présente à la Table du grand Roi, et de mon très-aimable Père, à Votre table, à Jésus mon Sauveur ! Et je crois, ô Vérité éternelle, que Vous avez bien voulu descendre véritablement du plus haut du Ciel à la Parole du Prêtre pour me visiter ; pénétré néanmoins de ma faiblesse et de l'énormité de mes péchés, je n'ose Vous recevoir dans ce Sacrement, mais je Vous dis avec le Centurion dont Vous avez guéri le serviteur, aussi bien que plusieurs autres, quoique Vous fussiez absent : Seigneur, je ne suis pas digne que Vous entriez chez moi, mais venez dans mon âme par la Communion du Prêtre qui Vous reçoit. Guérissez-la, je Vous supplie, de tous ses maux, et de toutes ses imperfections, ornez-la de vertu et de bonnes œuvres ; nourrissez-la de votre Corps et de votre Sang, afin qu'elle mange du moins les miettes qui tombent de la Table de son Maître, et qu'elle soit, pour ainsi dire, remplie et rassasiée de l'abondance de votre Bénédiction céleste.

Ainsi soit-il.


Jacobus Merlo Horstius (1597-1644) - « Paradisus animae christianae » (Le Paradis de l’âme chrétienne), p. 337-338, Chez la Veuve Nyon (1802)


Voir également de Jacques dit Merlo Horstius Merler :
La Prière de Jacobus Merlo Horstius « Je m'offre à Vous, Père Très-Clément, et tout ce que j'ai au monde »
La Prière de Jacques Merlo Horstius « Ô aimable Jésus, je m'offre à Vous tout entier tel que je suis »
La Prière d’Horstius « Ô Esprit Saint, purifiez-moi par l'infusion de Vos dons »
La Prière de l’abbé Jacques Merle « Ô Père Très Clément, que nous puissions participer efficacement au Sacrifice sanglant de votre Fils »
La Prière de l’abbé J. Merle Horstius sur la Communion spirituelle « Seigneur, venez dans mon âme par la Communion du Prêtre qui Vous reçoit »