La Prière du Révérend Père Monsabré « Ô mon Dieu, ayez pitié de la France souteneuse de l’impiété et de la révolution » :

« Ô mon Dieu ! Vous avez fait dire par un illustre Docteur, Saint Thomas, « que la Miséricorde ne détruit pas la justice ; mais qu’elle en est comme la plénitude » (Misericordia non tollit justitiam, sed est quædam justitiæ plenitudo). Montrez-nous aujourd’hui la Vérité de cette Parole ; et, puisque Vous châtiez si rudement la France souteneuse de l’impiété et de la révolution, récompensez donc la France souteneuse de la miséricorde universelle. Ayez pitié de nous selon Votre grande Miséricorde, puisque notre grande miséricorde a eu pitié de toutes les misères. Ô Dieu sévère ! Ô Dieu bon ! Je sais qu’il y a encore en présence de Votre justice des crimes qui semblent irrémissibles. Nos âmes anxieuses ont peine à voir clair dans la nuit sombre où sont plongées les choses humaines. Qu’arrivera-t-il dans quelques mois, dans quelques jours, peut-être ? Je n’en sais rien. Mais lors même que je verrais remonter à la surface de la société les misérables qui ont juré de la détruire pour recueillir ses épaves ; lors même que j’entendrais les écroulements des villes en feu et les gémissements des campagnes dévastées ; lors même que, poursuivi, traqué par les bourreaux, je n’aurais plus à attendre, moi, que le sort de ceux de mes frères qui sont morts pour la justice ; couvert de blessures, plongé dans les angoisses de la mort et condamné à ne pas voir les jours meilleurs que j’attends, j’espèrerais encore avant d’expirer, et mon dernier cri serait, pour la France, cette promesse de mon Sauveur : « Beati misericordes quoniam ipsi misericordiam consequentur » (Bienheureux les miséricordieux, parce qu’ils obtiendront miséricorde). »

Ainsi soit-il.

R. P. Jacques Monsabré (1827-1907) - « Conférences de Notre-Dame de Paris : Avent 1869 - Carême 1872 à 1890 », pages 277-278, chez Joseph Albanel Paris (1870)

Jacques-Monsabre.jpg

Voir également du R. P. Jacques Monsabré :
La Prière du R. Père Monsabré « Ô Dieu, on m'a haï sans raison, laissez-moi bénir votre Amour »
La Prière du R. P. Monsabré « Demeurez avec nous, ô Dieu, parce qu’il se fait tard et que le jour s’en va »
La Prière du R. P. Jacques-Marie-Louis Monsabré « Ô Dieu de justice, sauvez la France, la fille aînée de l’Église de votre Fils »
La Prière du Révérend Père Monsabré « Ô mon Dieu, ayez pitié de la France souteneuse de l’impiété et de la révolution »