Notre-Dame-de-Lourdes-Bethleem.jpg

La Prière du Père Jean-Martin Moyë « Recevez, Seigneur, cette Prière que nous Vous offrons par les Mains de la Très Sainte Vierge Marie » :

« Recevez, Seigneur, cette Prière que nous Vous offrons par les Mains de la Très Sainte Vierge Marie. Nous Vous prions de nous accorder par son intercession toutes les grâces que nous Vous demandons. Nous nous unissons à tous les Docteurs de l’Église qui ont célébré ses louanges, à tous les saints et à toutes les saintes âmes les plus ferventes dans son culte. Nous réunissons tout ce qu’on n’a jamais dit, écrit, à son honneur. Nous y adhérons, nous voudrions même enchérir, s’il nous était possible, sur tout ce qu’on a fait pour sa Gloire. Nous La reconnaissons comme la Mère de Dieu et la Mère des fidèles, l’Avocate des pécheurs, la Consolation des affligés, l’Aide des chrétiens. Nous nous consacrons tout à Elle. Nous voulons L’aimer et L’honorer d’un culte spécial, inférieur à celui que nous devons à Dieu, mais supérieur à celui de tous les Saints. Nous célébrerons ses Fêtes avec joie et piété. Nous tâcherons d’imiter ses vertus, surtout son humilité, sa charité et sa chasteté. Nous ferons nos efforts pour étendre son culte jusqu’aux extrémités de l’univers, s’il nous était possible. Nous La ferons respecter et honorer par tous ceux qui nous sont soumis. Voilà, ô Vierge sainte, les résolutions que nous prenons aujourd’hui au pied de vos autels. Daignez les bénir, les confirmer. Obtenez-nous la grâce d’y être fidèles jusqu’au dernier soupir de notre vie, et le bonheur de célébrer Votre gloire dans le Ciel après avoir célébré Vos louanges sur la terre. Et suivant l’avis de Saint Bernard, nous nous prosternons aujourd’hui à Vos pieds que nous embrassons avec tendresse et respect, les arrosant de nos larmes. Et nous ne Vous quitterons pas, Vierge sainte, Mère de miséricorde, après Dieu notre unique espérance, nous ne Vous quitterons pas avant que Vous ne nous ayez donné votre sainte Bénédiction, et que Vous nous ayez obtenu l’effet de nos demandes. Ainsi soit-il. »

Bienheureux Jean-Martin Moyë (1730-1793)

Jean-Martin-Moye.jpg

Voir également du Bienheureux Jean-Martin Moyë :
La Prière du Bienheureux Jean-Martin Moyë « Mon Dieu, je vous demande pardon »
La Prière du Bienheureux Jean-Martin Moyë « Ô divin Sauveur, nous invoquons avec confiance vos plaies sacrées »
La Prière de Jean-Martin Moyë « Attachons-nous à la Croix et mourons sur la Croix avec Jésus »
La Prière du Père Jean-Martin Moyë « Recevez, Seigneur, cette Prière que nous récitons à l'honneur de votre Mort et de votre Passion »
La Prière du Père Jean-Martin Moyë « Recevez, Seigneur, cette Prière que nous récitons à l'honneur de la Sainte Enfance de Jésus-Christ »
La Prière du Père Jean-Martin Moyë « Recevez, Seigneur, cette Prière que nous récitons à l'honneur de la Vie cachée et publique du Sauveur »
La Prière du Père Jean-Martin Moyë « Mon Dieu, je meurs volontiers pour l’amour de Vous »
La Prière du Père Jean-Martin Moyë « Mon Dieu, nous Vous offrons toutes les vertus de la Sainte Vierge »
La Prière du Père Jean-Martin Moyë « Recevez, Seigneur, cette Prière que nous Vous offrons par les Mains de la Très Sainte Vierge Marie »
Les « Instructions pour les hommes par rapport au Mariage » du Bienheureux Jean-Martin Moyë
La Prière du Bienheureux Jean-Martin Moyë pour une jeune fille « Je viens, mon Dieu, me prosterner aux pieds de votre Majesté, pour me donner tout à Vous »
La Prière du Bienheureux Jean-Martin Moyë pour un jeune homme « Mon Dieu, je viens, comme l’enfant prodigue, me prosterner à Vos pieds pour pleurer les égarements de ma jeunesse »