La Prière de Johannem Avenarium « Ô Dieu qu'après Vous, je craigne, honore et aime mon mari » :

« Dieu Très Doux, Père Très Aimant, puisque Vous m'avez appelée au Saint état du Mariage, où je puis Vous être agréable, ô mon Dieu, faîtes que j'ai toujours Votre crainte sous les yeux, et qu'avec une confiance absolue, j'aime par-dessus tout mon Créateur et mon Rédempteur. Qu'après Vous, je craigne, honore et aime mon mari. Que mon amour soit tout à lui. Que ma volonté lui soit soumise selon Votre commandement et lui obéisse en toute équité et justice ! Les saintes femmes jadis, pleines d'amour pour Dieu et de soumission pour leurs maris, ne craignaient pas de se parer ; puisse mon cœur, tranquille en son incorruptibilité, humble, modeste, caché, avoir la parure de toutes les autres. Accordez à Votre servante une vie toute honorable et toute pure, afin qu'avec des paroles amies et en toute piété je puisse apaiser toutes les impatiences de mon mari et adoucir toutes ses amertumes. Puissé-je élever mes enfants dans la mansuétude et la douceur, pour la Gloire de Votre très-saint Nom. Puissent-ils m'obéir promptement, mais que ce soit toujours pour le Bien. Il convient aussi, mais je Vous demande Votre secours, que je sois pour mon mari un bon et sûr auxiliaire. Il faut que j'administre et conserve avec soin la fortune qui nous vient de Votre bonté, Seigneur, et que je n'en perde rien par négligence et incurie. Accordez-moi de remplir tous les devoirs de mon état, et puissé-je avoir toujours de quoi ouvrir aux pauvres mes mains pleines d'aumônes. Eloignez de notre maison les serviteurs infidèles et tous ceux qui pourraient dissiper les biens de la famille. Je Vous demande encore Votre grâce, afin de pouvoir supporter patiemment les afflictions et les croix du Mariage, afin de posséder toujours cette Joie chrétienne qui devient si rare parmi nous, afin de ne me pas laisser facilement troubler par quelque infortune ou quelque difficulté. La douleur n'est-elle pas l'épreuve de notre foi ? Que la Toute Puissance Divine garde mon cher mari, mes enfants, ma famille, et nous préserve de toute injustice et de tout déshonneur. Par Jésus-Christ, Notre Seigneur ».

Ainsi soit-il.


Johannem Avenarium (1516-1590)

Johannes-Avenarius.jpg

Voir également de Johannes Avenarius :
La Prière d’un mari de Johann Habermann « Ô Dieu qui avez Vous-même institué le Saint Mariage »
La Prière d’une épouse de Johannem Avenarium « Ô Dieu qu'après Vous, je craigne, honore et aime mon mari »
La Prière de Johannes Avenarius pour tenir dans les épreuves « Ô mon Dieu, je Vous demande avant tout de me conserver dans la Foi »
La Prière de Johann Habermann « Ô mon Dieu, je confesse d'un cœur contrit et humilié tous les innombrables péchés que j'ai commis contre Vous »
La Prière d’Avenarius « Ô Dieu Miséricordieux, qui m'avez délivré de la vraie et éternelle servitude »
La Prière de J. Avenarius « Ô Esprit de Dieu, venez, consolez moi et relevez mon espérance »
La Prière de Johann Habermann dit Avenarius « Penchez Vous, ô Dieu Très-Saint, sur les cœurs des jeunes gens »