Priere-de-repentance.jpg

La Prière pour l’Offertoire de M. l’Abbé Joseph Reynaud « Ô mon Dieu, je sollicite avec larmes un Pardon que je n’ai pas su mériter » :

« Recevez, ô Père Saint, Dieu Tout-Puissant et Éternel, cette Hostie sans tache que je Vous offre conjointement avec le Prêtre, pour reconnaitre Votre souverain Domaine sur toutes les créatures, pour satisfaire à votre Justice, pour Vous remercier de vos Bienfaits et pour en obtenir de nouveaux ; car le Sacrifice de la Messe est tout à la fois un Sacrifice latreutique, expiatoire, eucharistique et impétratoire. En y assistant avec piété, je veux remplir les quatre principaux devoirs d’une créature raisonnable à l'égard de son Créateur. Formé à votre Image et à votre Ressemblance, je Vous prie de me rendre participant de la nature de Notre Seigneur Jésus-Christ, qui a daigné se revêtir de notre humanité. Faites que je devienne de plus en plus agréable à Vos yeux et que je croisse en grâce et en sagesse devant Vous et devant les hommes. Je m’abaisse profondément et j'adore avec une religieuse frayeur votre Majesté souveraine. Contrit et humilié à la vue de mes fautes, je sollicite avec larmes un Pardon que je n’ai pas su mériter. Jusqu'ici je n’ai été qu'un ingrat ; vos Bienfaits m’ont trouvé insensible ; j'ai méconnu la Main qui me Les distribuait avec tant de libéralité, et je n'y ai répondu que par des crimes sans nombre. Aujourd'hui il faut que j'acquitte la grande dette d’une reconnaissance tardive. Loué, béni, aimé, adoré soit à jamais l'Auteur et le Conservateur de ma vie, le Père nourricier de mon corps et de mon âme ! A Vous, Seigneur, Gloire et Bénédiction dans tous les siècles des siècles. Ouvrez encore Votre main bienfaisante et n’ayez aucun égard à mon ingratitude passée. Que l'étendue de mes besoins, et non le mérite de mes œuvres, soit la mesure de vos Largesses ».

Ainsi soit-il.


P. Joseph Reynaud (1802-1881) - « Méditations spéculatives et pratiques pour tous les jours de l'année », p. 9-10, Ed. Baratier Frères et Fils (1839)

Voir également de M. l’Abbé Joseph Reynaud :
- La Prière de M. l’Abbé Joseph Reynaud sur le Pardon « Ô mon Dieu, que Votre vengeance est terrible ! »
- La Prière de l’Abbé Reynaud après la Sainte Communion « Ô Dieu, qui nous avez donné le véritable Pain descendu du Ciel »
- La Prière de l’Abbé J. Reynaud pendant la Messe « Divin Jésus, recevez mes adorations »
- La Prière de l’Abbé Joseph Reynaud sur la Sainte Communion « Communier, ô bon Jésus, c'est Vous recevoir dans l'Eucharistie Vous-même tout entier »
- La Prière de l’Abbé Reynaud pour communier à genoux « Ô céleste Époux, faites-moi la Grâce de Communier avec les dispositions nécessaires »
- La Prière de l’Abbé Reynaud pour recevoir le Sacrement de l'Extrême-Onction « Ne permettez pas, Seigneur, que je sois privé de ce Sacrement à l'heure de la mort »
- La Prière de l’Abbé Reynaud « Faites, Seigneur, que je connaisse les heureux fruits d'une bonne Communion »
- La Prière de pénitence de M. l’Abbé Joseph Reynaud « Dieu Tout-Puissant, ayez pitié de ce misérable qui sollicite sa grâce avec des larmes de tristesse et de joie »
- La Prière sur le Credo de M. l’Abbé Joseph Reynaud « Je crois, ô mon Dieu, toutes les Vérités qu'il Vous a plu de révéler aux hommes »
- La Prière pour l’Offertoire de M. l’Abbé Joseph Reynaud « Ô mon Dieu, je sollicite avec larmes un Pardon que je n’ai pas su mériter »