La Prière d'un père pour ses enfants de Charles von Eckhartshausen « Les enfants que j'ai, Père de tous les hommes, sont un présent de ta Bonté » :

« Les enfants que j'ai, Seigneur, sont un présent de ta Bonté. Tu as mis en moi un sentiment qui les rend chers à mon cœur, le sentiment de l'amour paternel. Seigneur, ce que Tu m'as donné est aussi à Toi. Je Te les rapporte donc Tes présents : daigne être leur père ; je suis un misérable mortel, que puis-je pour eux sans Toi ? L'arbre que j'ai planté séchera sur pied s'il n'est humecté de la rosée du Ciel, et s'il n'est abreuvé des eaux qui s'évaporent de Tes nuages. Toi qui donnes au corbeau sa nourriture, Toi qui conserves la fleur qui croit au milieu des rochers, Père des hommes ! Prends aussi soin de ces créatures innocentes, afin qu'elles deviennent heureuses dans cette vie et dans l'autre. Aide-moi à cultiver en eux la bonté et l'humanité, et à les rendre utiles par l'éducation. Seigneur ! Accorde-leur l'intelligence et la connaissance du bien, avec la bonne volonté pour l'accomplir. Accorde-leur, je T'en supplie, les trésors du ciel, je ne désire rien autre chose pour eux. Ce sont là les seuls biens nécessaires, le reste doit leur être indifférent. Je ne Te demande point les richesses de la terre pour eux, ô mon Dieu, donne-leur seulement un corps sain et robuste avec l'amour du travail, afin qu'ils puissent subvenir à leurs besoins ; mais daigne surtout leur accorder une manière de penser noble et ferme, qui ne fléchisse point sous la violence des orages de la vie. Accorde-leur des yeux clairvoyants, qui sachent discerner la vérité et qui ne se laissent point éblouir par le faux éclat du monde. Préserve leur cœur de toute passion honteuse, et protège leur innocence contre les pièges de la séduction. Mais si Tu prévois, Seigneur, qu'ils doivent être un jour des instruments du mal sur la terre, et qu'ils ne doivent vivre que pour le malheur de leurs frères, enlève-les, Seigneur, dans la fleur de leur âge, et ne prolonge point leur vie pour la malédiction de l'humanité ; ne les conserve qu'autant qu'ils seront la consolation des misérables et des affligés. Que le petit troupeau des bons soit glorifié par eux ; et lorsqu'à l'exemple du bon Samaritain, ils seront parvenus au terme de la vie, au milieu des œuvres de miséricordes, reçois-les dans Tes bienheureuses habitations, afin que je puisse un jour me réjouir et T'adorer éternellement avec eux, Père de tous les hommes ! Ainsi soit-il. »

Karl Von Eckhartshausen (1752-1803) - « Dieu est l'Amour le plus pur »

Karl-Von-Eckhartshausen.jpg

Voir également de Karl Von Eckhartshausen :
La Prière du matin de Karl Von Eckhartshausen « Ô Dieu de Bonté, c'est vers Toi que j'élève ma première pensée »
La Prière d’un époux de Karl von Eckhartshausen « Seigneur, fais que je traite sans cesse avec douceur et avec bonté la femme que Tu m'as donnée »
La Prière pour nos ennemis de Karl von Eckhartshausen « Seigneur, enseigne-moi à traiter avec bonté celui qui me hait »
La Prière pour bien se confesser de Karl von Eckhartshausen « Accorde-moi la Grâce, ô mon Dieu, de connaître et de confesser sincèrement mes fautes »
La Prière d'un père pour ses enfants de Charles von Eckhartshausen « Les enfants que j'ai, Père de tous les hommes, sont un présent de ta Bonté »