Creche-Nativite-Noel.jpg

La Prière à Noël de Louis-Joseph Hallez « Venez au berceau du Dieu Sauveur » :

« Venez au berceau plein de charmes,
Venez aux pieds du Dieu Sauveur,
Venez, voyez couler Ses larmes,
Venez, donnez-Lui votre cœur.
Ô pleurs du Roi de la nature,
Larmes du Souverain des dieux,
Coulez sur Votre créature,
Rendez-la sans tache à Vos yeux !

Aimable enfant, que sur mon âme
S'abaissent Vos regards divins ;
Qu'à jamais votre Amour l'enflamme,
Qu'elle repose entre Vos mains !
Que ces Mains, si tendres, si sages,
La possèdent jusqu'au trépas ;
Qu'à travers les flots, les orages,
Toujours Elles guident mes pas !

Ô quand pourrai-je de mes chaînes
Soulevant enfin le fardeau,
Déposer ma vie et mes peines
Dans le sein chéri de l'Agneau ?
Quel bonheur, lorsque de ma vie
Je verrai pâlir le flambeau,
Si de Jésus et de Marie
La Main m'ouvre en paix le tombeau !

Si, sur le lit de ma souffrance,
Objet de leurs soins assidus,
Mon cœur, plein d'une humble espérance,
Peut dire encor : Vous seul, Jésus !
Vous Seul, déjà sur cette terre,
Mon Trésor, ma Félicité ;
Et Vous seul désormais mon Père,
Ma Gloire pour l'éternité ! »

Ainsi soit-il.


Louis-Joseph Hallez (1804-1882) - « Recueil général de Cantiques », pages 236-237, chez Sagnier et Bray, 1848