La Prière du R. P. Louis de Grenade « Attirez-moi donc fortement à Vous, ô sainte Croix » :

« Bienheureuses Maries, la Mère de Jésus, la sœur de sa Mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine, qui me fera la Grâce de pouvoir demeurer avec Vous au pied dc cette Croix ; ô Très Heureuses Maries, qui Vous tient si fermement attachées à ce sacré Bois ? Quelle chaine Vous y lie ? Ô Jésus mort, qui donnez la mort aux vivants, et qui rendez la vie aux morts ? Ô vous, Anges du Paradis, n’entrez pas en indignation contre moi, si étant un pécheur et un misérable, j'ose me joindre à cette sainte Compagnie ; c’est l’Amour qui m'attire, c’est l’Amour qui me force de m’attacher à cette Croix. Si ces Femmes saintes ne veulent point s'en séparer, dois-je m'en éloigner, puisque ma vie et mon salut en dépend ? Le feu deviendra froid, et l'eau contre sa nature sera accompagnée de chaleur plutôt que l'on voit mon cœur s'éloigner de cette Croix pendant que mon Amour me fera éprouver combien il est avantageux de se tenir toujours au pied de la Croix. Ô Croix, Vous attirez les cœurs plus puissamment à Vous, que la pierre d'aimant n'attire le fer ; Vous éclairez autrement nos entendements ; que le soleil n’éclaire les yeux ; Vous embrasez plus ardemment les âmes, que le feu n’embrase les charbons. Attirez-moi donc fortement à Vous, ô sainte Croix ; éclairez-moi incessamment ; enflammez-moi puissamment afin que ma pensée soit toujours occupée de Vous. Et Vous, ô bon Jésus, répandez s'il Vous plait la Lumière dans les yeux de mon âme afin qu’ils Vous regardent plus utilement sur cette Croix : afin que je ne sois pas seulement excité à compassion à la vue des tourments que Vous avez endurez pour moi, mais que j’emploie toutes mes forces pour me rendre imitateur des vertus, dont Vous m’avez donné l’Exemple sur votre Croix ».

Ainsi soit-il.


Louis de Grenade (1504-1588) - « Traité de l'oraison et de la méditation contenant les considérations que l'on peut faire sur les principaux mystères de notre foi », p.128-129, Chez Louis Roulland (1668)

Louis-de-Grenade.jpg

Voir également du Frère Louis de Grenade :
La Prière du Frère Luis de Grenade pour les malades en fin de vie « Cœur agonisant de Jésus, ayez pitié des mourants ! »
La Prière du Frère Louis de Grenade « Mon Seigneur, accordez-moi la grâce de Vous aimer de tout mon cœur »
La Prière du Frère Louis de Grenade avant la Confession « Ô mon Jésus, envoyez votre Lumière et votre Vérité à ma pauvre âme afin qu'elle découvre en toute vérité les défauts que je dois confesser »
La Prière du Frère Dominicain Louis de Grenade après la Confession « Très-aimable Rédempteur, je Vous supplie d'avoir pour agréable la confession que je viens de faire »
La Prière Mariale du Révérend Père Louis de Grenade à la descente de Croix « Que ferai-je sans Toi, mon Fils ? »
La Prière de Louis de Sarria de Grenade « Je Te salue Vierge Sainte, Toi qui es ma défense et ma vie »
La Prière de Louis de Grenade sur la Bonté de Dieu « Seigneur, votre Bonté ne peut qu'être infinie »
La Prière de Louis de Grenade « Oui, c'est pour me sauver que Vous avez voulu expirer sur une Croix »
La Prière de Luis de Granada « Seigneur Jésus, à l’heure de ma mort donnez-moi à la fois le courage et l'espérance »
La Prière de Louis de Grenade pour la Fête de l’Épiphanie « Ô divin Enfant Jésus, que cherchent aujourd'hui les Mages »
La Prière de Louis de Grenade « Accordez-nous, Seigneur, de persévérer joyeusement en Vos louanges »
La Prière du R. P. Louis de Grenade « Ô Bon Jésus, que par la vertu de ce Sacrement nous soyons unis à Vous comme des membres à leur Chef »
La Prière du R. P. Luis de Sarria de Granada « Souvenez-Vous, ô mon Dieu, du prix dont Vous m’avez racheté »
La Prière du R. P. Louis de Grenade « Seigneur, enseignez-moi les Lois de la Patience qui m'est si nécessaire »
La Prière du R. P. Luis de Granada « Attirez-moi donc fortement à Vous, ô sainte Croix »