Evangile-de-Notre-Seigneur-Jesus-Christ.jpg

En ce temps-là : Jésus dit à Ses disciples : Gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous sous des vêtements de brebis, mais au dedans sont des loups rapaces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez : cueille-t-on du raisin sur les épines, ou des figues sur les ronces ? Ainsi tout arbre bon porte de bons fruits, et tout arbre mauvais porte de mauvais fruits. Un arbre bon ne peut porter de mauvais fruits, ni un arbre mauvais porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits, on le coupe et on le jette au feu. Donc, c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Ce n’est pas celui qui m’aura dit : « Seigneur, Seigneur ! » qui entrera dans le Royaume des Cieux, mais celui qui aura fait la Volonté de mon Père qui est dans les Cieux. (Mt 7, 15-21)

Vigne-du-Seigneur.jpg

La Prière de l’Abbé Julien Barbé sur le Sermon sur la Montagne (Mt 7, 15-21) « Ô Jésus, qui m'avertissez de me défier des faux Prophètes » :

« Ô Jésus, qui m'avertissez de me défier des faux Prophètes, et qui me donnez des marques pour les discerner ; défendez-moi Vous-même contre leurs artifices : faites que sans juger mal de personne, je me défie de tous ceux dont les écrits, les entretiens et les actions peuvent m'inspirer le relâchement : faites-moi aimer les voies communes, la piété solide et les vertus de mon état ; de peur que je ne tombe dans l'illusion. Ne permettez pas que je cherche jamais des Directeurs commodes, ou qui sous prétexte d'une perfection extraordinaire jettent les âmes dans le crime ou dans l'erreur : donnez-moi une confiance filiale en Celui à qui Votre Providence m'a adressé, et dont Elle veut se servir pour me conduire sûrement au Ciel. Ô mon divin Maître, ne m'abandonner pas aux lumières de mon esprit ; ne me laissez pas suivre les inclinations de mon amour propre ; ce sont deux faux prophètes qui me cachent la laideur du mal qui leur plaît et qui m'inspirent du dégoût pour le bien qui leur répugne. Hélas ! Seigneur, j'ai bien sujet d'appréhender que je ne sois un mauvais arbre puisque je ne porte que de mauvais fruits : oui, c'est dans mon cœur qu'est la racine de tout ce qui parait de moi au-dehors ; si donc ce cœur n'était pas gâté, porterais-je tant de fruits de corruption ? Si je n'avais l'esprit et le cœur rempli de bagatelles et de choses peu de dignes d'un Chrétien, aimerais-je tant à m'en entretenir ? Ô mon aimable Époux, enracinez votre Charité dans mon âme et elle portera de bons fruits. Je me suis flatté jusqu’à présent d'être tout à Vous, et d'entrer un jour dans votre Royaume ; mais je me suis étrangement abusé ; car Vous ne Vous contentez point de belles Paroles ni de quelque intérieur de piété ; Vous demandez tout mon cœur, tous mes soins et une fidélité inviolable à observer pour l'amour de Vous vôtre sainte Loi ; c'est ce que je suis résolu de faire avec l'aide de vôtre sainte Grâce, sans Laquelle je ne puis rien ».

Ainsi soit-il.


Abbé Julien Barbé (1666-1711) – « Prières touchantes et affectives », Volume I, « VIIe Dimanche après la Pentecôte », pages 290-291, chez François Foppens, 1719


Voir également de M. Julien Barbé :
- La Prière de demande de l’Abbé Julien Barbé « Ô Seigneur mon Dieu, que les paroles de cette prière soient présentes jour et nuit devant Vous »
- La Prière de repentance de l’Abbé Julien Barbé « Ô mon Dieu, je suis dans la confusion et j'ai honte de lever les yeux devant Vous »
- La Prière pour l’Immaculée Conception de l’Abbé Julien Barbé « Ô Vierge Immaculée, nous rendons grâces au Tout-Puissant de ce qu’Il a fait pour Vous »
- La Prière pour notre Saint Père le Pape de l’Abbé Julien Barbé « Souvenez-vous, Seigneur, que Vous l'avez choisi pour être vôtre Vicaire »
- La Prière de l’Abbé Julien Barbé sur le Sermon sur la Montagne (Mt 7, 15-21) « Ô Jésus, qui m'avertissez de me défier des faux Prophètes »