Jean-Apotre-Evangeliste-Aigle.jpg

La Prière à Saint Jean l'Apôtre de M. de Santeuil « Ô Jean, où l'Amour t'a conduit, obtiens-moi de te suivre » :

« Ô Jean ! De l'Homme Dieu chéri par préférence, Délices de Jésus, compagnon de Son sort ; témoin de Ses travaux, de Sa dure Souffrance et de sa Gloire après sa mort. Heureux et trop heureux d'avoir eu l'avantage de voir, ouïr, toucher l'Auteur de tous les biens, et d'avoir pu jouir par un fréquent usage de Ses plus secrets Entretiens. Quel privilège encore, lorsque dépositaire des sentiments d'un Cœur pour toi plein de bonté, tu vis sur le Thabor ce Fils aimé du Père, brillant de sa Divinité. Tu buvais à longs traits dans un fleuve de vie, reposant sur le sein de ce Dieu ton Sauveur. Il entrait dans le tien et ton âme ravie s'enivrait de cette douceur. Puisant dans cette Source aux sens inaccessible, ton esprit transporté semble quitter son corps : dis-nous ce qu'Il t'apprit dans ce sommeil paisible et mort aux objets du dehors. Ô commerce sacré ! Quelle joie en ton âme ! Quels charmes dans ce pur et mutuel retour ! Qu'il sort de traits divins de lumière et de flamme de cette fournaise d'amour ! Le feu de cet Amour te brûle, te consume : ton cœur ne peut tenir à cet embrasement : tu ne parles qu'amour et ta divine plume n'écrit que ce commandement. Ce Dieu qui brille au Ciel de flamme et de lumière, se couvre ici d'un voile épais et ténébreux, pour ne point éblouir notre faible paupière du trop vif éclat de ses feux. Mais pour toi, cher Disciple, objet de Sa tendresse, II ne permet de voir de plus près sa Splendeur, et te découvre à nue de sa haute Sagesse, les secrets et la profondeur. Tu montes en esprit à la voûte azurée, comme un aigle porté jusqu'au plus haut des airs : tu te repais de Dieu dans son clair Empyrée, malgré Ses foudroyants éclairs. Sans nuage tu vois l'ineffable Mystère, d'un Fils Verbe du Père, au Père en tout égal ; et qui, Dieu comme Lui, pour choisir une Mère, descend dans un sein virginal. Que l'Amour de ce Dieu pour l'Homme fut extrême ! Oubliant ce qu'Il est, Il vient en ces bas lieux ; se sait Homme pour nous, et s'exilant Lui-même, aux exilés rouvre les Cieux. Tu nous décris encore quelle est cette Lumière, qui brille à nos esprits dans leur obscure nuit, Principe de la vie, et la Source première de la vérité qui nous luit. Tu dis ce qu'avaient vu les anciens Prophètes : de le mettre au grand jour le soin où fut commis pour l’esclave ils tenaient ces vérités secrètes ; tu les dévoiles aux amis. Que chacun à l'envi soit ton panégyriste ; que du titre de Vierge on aime à t'honorer ; qu'on te dise Prophète, Apôtre, Evangéliste ; Martyr je te veux célébrer. Témoin et compagnon d'une mort inhumaine, tes vœux avec ton Dieu t'attachaient à sa Croix : ton cœur ne put alors que partager Sa peine ; II en ressentit tout le poids. Il te donne pour Fils à sa Mère chérie ! Avant que d'expirer sur ce lit de douleur. A son Disciple Vierge, une Vierge il confie. Quoi de plus digne du Sauveur ! Quel dépôt précieux ! Elle devient ta Mère, et tu deviens son Fils ; est-il un plus beau sort ! Dès-lors tu Lui tiens lieu dans cette perte amère, d'un Fils unique et d'un Dieu mort. Avant que de fermer Sa mourante paupière ; II te parle sans voix par Ses tendres Regards : II instruit l'Univers de cette haute chaire, que son Sang teint de toutes parts. Où l'Amour t'a conduit, obtiens-moi de te suivre. Quelle faveur pour moi, si je puis aujourd'hui, en marchant sur tes pas, avec Jésus-Christ vivre, souffrir et mourir avec Lui ! Gloire au Père Eternel ; gloire au Verbe ineffable ; gloire à l’Esprit divin, lumière des Esprits : c'est là, la Foi certaine, infaillible, immuable, que nous puisons dans tes écrits ».

Ainsi soit-il.


Jean-Baptiste de Santeul (1630-1697)

Jean-de-Santeul.jpg

Voir également du Chanoine Jean de Santeul :
La Prière de Jean de Santeul pour la Visitation « Ô Vierge Sainte, Tu portes le Soleil glorieux qui bientôt doit éclairer l'univers »
La Prière de Jean-Baptiste de Santeul « Ô Vierge Mère, combien de glaives transperceront Ton âme ! »
La Prière du Chanoine Jean-Baptiste de Santeul pour l’Assomption « Ô Reine des Cieux, écoute du haut de ton Trône, les vœux de Tes clients »
La Prière à Saint Jean l'Apôtre de M. de Santeuil « Ô Jean, où l'Amour t'a conduit, obtiens-moi de te suivre »