Notre-Dame-du-Puy-en-Velay.jpg

La Prière de Sœur Marie-France « Ô Marie, Reine de France, voyez prosternés à Vos pieds vos Sujets malheureux » :

« Ô Marie conçue sans péché, notre bonne Mère qui avez voulu que nous Vous invoquions sous le vocable si consolant à nos cœurs de Reine de France, voyez prosternés à Vos pieds vos Sujets malheureux. Ayez pitié de nous, soyez notre Avocate auprès de Votre divin Fils, notre Roi bien aimé. Nous savons que nous L'avons grandement offensé, outragé même, que nous avons méprisé Ses commandements, foulé aux pieds les Saintes Lois de Son Eglise ; mais nous savons aussi, Ô aimable Souveraine, que Vous êtes toute puissante sur le Cœur de ce Roi d'Amour qui ne demande Lui-même qu'à pardonner ; obtenez nous donc cette Paix nationale et individuelle tant désirée de tous, pour la plus grande gloire de Votre cher Fils. Ainsi soit-il ! »

Marcelle Lanchon (1891-1933)


L’Apparition de la « Reine de France » à Marcelle Lanchon :
Le 8 septembre 1914 à 10 heures du matin, à l'intérieur de la chapelle Notre-Dame des Armées à Versailles, la Mère de Dieu apparaît à Marcelle Lanchon, 23 ans à l'époque, future religieuse sous le nom de Sœur Marie-France :

« Ma fille, vois comme je chéris ta chère patrie. Mon Fils désire que l'on fasse des images et des statues me représentant ainsi, et qu'on m'invoque sous le vocable de Reine de France. Si l'on répond à ce nouveau désir de son divin Cœur, la France redeviendra tout particulièrement mienne. Je la prendrai à jamais sous ma maternelle protection et mon Fils se plaira à répandre sur elle d'abondantes bénédictions. »

Puis la Sainte Vierge se mit à prier Jésus-Christ en évoquant la France ainsi :
« Mon Fils, pardonnez-lui, elle vous aime toujours puisqu'elle n'a jamais cessé de m'aimer »