La Prière de Girolamo Vida « Ô terre bienfaisante, ne manque pas de féconder les semences que je te confie » :

« Ô terre voisine des murs d'Alhe, Vida te con fie ces fèves : conserve-les avec bonté dans ton sein fertile. Vida les sème, touché par la pitié que lui inspirent la misère et les besoins du peuple en proie aux horreurs de la famine, qui règne dans une ville prise par l'ennemi. La multitude pourra soulager sa faim avec cet aliment, et ces fèves encore tendres, se broieront sans peine sous la dent. Vida, du haut de sa demeure, jetant ses regards sur la campagne, concevra dans le fond de son cœur une douce joie ; il verra ses concitoyens cueillir ces légumes, en manger, en emporter une provision sur leurs épaules, après s'en être rassasiés. Qu'il sera doux pour lui de voir exercer dans ses champs un pareil ravage, de les voir serrer cette moisson, pour ainsi dire, dans des greniers vivants ! Ô terre bienfaisante, ne manque pas de féconder les semences que je te confie, qu'il ne se fasse aucune récolte avant celle-là !

Ainsi soit-il.


Marcus Hieronymus Vida (1485-1566)

Marco-Girolamo-Vida.jpg

Voir également de Marco Girolamo Vida :
La Prière de Jérôme Vida « Ô Étoile de notre mer, arrache nous aux flots courroucés de la mer qui vont nous engloutir »
La Prière de Mgr Girolamo Vida « Ô terre bienfaisante, ne manque pas de féconder les semences que je te confie »