La Prière de Mère Alice-Aimée « Ce qui se passera de l’autre côté » :

« Ce qui se passera de l’autre côté, quand tout pour moi aura basculé dans l’éternité, je ne le sais pas. Je crois, je crois seulement, qu’un Amour m’attend. Je sais pourtant qu’alors il me faudra faire, pauvre et sans poids, le bilan de moi. Mais ne pensez pas que je désespère. Je crois, je crois tellement qu’un Amour m’attend. Quand je meurs, ne pleurez pas ; c’est un Amour qui me prend. Si j’ai peur – et pourquoi pas ? Rappelez-moi simplement qu’un Amour, un Amour m’attend. Il va m’ouvrir tout entière à sa joie, à sa lumière. Oui, Père, je viens à Toi dans le vent, dont on ne sait ni d’où il vient ni où il va, vers Ton Amour, Ton Amour qui m’attend. Amen. »

Mère Alice-Aimée Marin (1896-1976)