La Prière de Mgr Jean-Baptiste Landriot sur la Foi Catholique « Oui, mon Dieu, je crois en Vous alors même que je ne Vous comprends pas » :

« Mon Dieu, je crois à votre Parole, alors même que mon intelligence est obligée de s'humilier : car l'humiliation devant Vous est une gloire et un honneur, et la lumière qui nous en revient vaut mieux pour l'esprit et le cœur que toutes les prétentions d'une science téméraire. Oui, mon Dieu, je crois en Vous, alors même que je ne Vous comprends pas : mon cœur Vous comprend toujours assez, pour adhérer à Vous avec d'autant plus d'énergie qu'il Vous sent beau d'une beauté qui surpasse tout entendement, et vrai, d'une vérité qui déborde infiniment toute créature. Et pourquoi ne croirais-je pas en Vous qui êtes mon Père, moi qui admets tous les jours beaucoup de choses sur le témoignage de personnes que je n'ai jamais vues et qui me sont complétement étrangères ; moi, pauvre enfant, qui suis obligé de faire un acte de foi à chaque pas que je fais dans la vie ! Ô mon Dieu, je crois, et cet acte de foi à une religion mystérieuse me paraît l'acte le plus raisonnable de l'homme ami de la vérité. Je crois et j'aime à rendre témoignage à cette Foi divine, en présence de mes frères : « Credidi propter quod locutus sum ». Cependant, ô mon Dieu, pour être complétement vrai dans l'expression de mes sentiments, je suis obligé de l'avouer : la foi au milieu des nuages ne suffirait pas à mon cœur, et j'aspire avec ardeur et de toute l'énergie de mon âme, après ce moment fortuné, où les liens du corps étant brisés, nous nous élèverons au-dessus des nuages de la terre, pour contempler les clartés pures de votre Essence dans la lumière même de l'éternité ».

Ainsi soit-il.


Monseigneur Jean-Baptiste Landriot (1816-1874) – « L'Eucharistie », pages 92-94, chez Victor Palmé, 1866

Mgr-Jean-Baptiste-Landriot.jpg

Voir également de Mgr Landriot :
La Prière de Mgr Landriot contre l’orgueil et l’ambition démesurée « Qu'est-ce que l'homme, ô mon Dieu ! »
La Prière de Mgr Jean-Baptiste Landriot sur la Foi Catholique « Oui, mon Dieu, je crois en Vous alors même que je ne Vous comprends pas »