La Prière de l’Abbé Gerbet « Ce que Vous nous dites, ô mon Dieu, pour nous sauver » :

« Pendant que j'écrivais, un papillon de nuit, qui était entré par ma fenêtre entr’ouverte, s'est abattu sur les briques de ma chambre. Il s'était probablement fait mal, et il voltigeait par terre, faisant un grand petit bruit pat ses efforts pour se relever. Son bruit m'a fait penser à lui. Moi, qui dans ce moment ne pensais qu'à vous, je me suis dit que, s'il parvenait à voler comme de coutume, il viendrait bien vite brûler ses ailes à la lumière et mourir, et qu'il valait bien mieux le mettre dehors, en liberté sous les étoiles. Je l'ai poursuivi avec un cornet de papier pour le prendre ; je l'ai pris, et je l'ai mis en liberté. Pauvre papillon ! Nous sommes comme toi ; blessés par la douleur, nous nous agitons terre à terre, mais en même temps nous battons des ailes, des ailes que Dieu nous a faites, l'espérance et la prière, et c'est alors que Dieu pense tout particulièrement à nous. Quand je te poursuivais tout à l'heure, tu avais bien peur de moi, tu croyais que je voulais augmenter ton mal ! Et je ne te poursuivais que pour te sauver ! Et c'est comme cela que Dieu nous poursuit. Mais quand je t'ai jeté dehors, dans la nuit sombre, c'est alors surtout que tu as accusé ma cruauté ! Pauvre ignorant ! Cette grossière lumière que tu regrettais t'eût fait mourir, et, au lieu de cela, tu auras demain un air pur et doux au soleil levant. Cette sombre nuit est l'image de la mort, quand Dieu nous y jette, c'est pour nous faire retrouver et la liberté, et la vie, et la joie, au lever de l'éternelle aurore. Voilà ce que je te dis, petit papillon, et voilà ce que Vous nous dites, ô mon Dieu ! »

Ainsi soit-il.


Mgr Philippe Gerbet (1876-1940) - Juilly, le 24 juin 1847 à Minuit

Mgr-Philippe-Gerbet.jpg

Voir également de Mgr Philippe-Olympe Gerbet :
La Prière de Mgr Gerbet « Je crois, ô mon Dieu, qu'en souffrant avec résignation, j'achève en moi la Passion du Christ »
La Prière de M. l’abbé Philippe Gerbet « Ô Marie, je Vous offre ces lignes que je viens d'écrire le Jour de votre Conception Immaculée »
La Prière de l’Abbé Gerbet « Ce que Vous nous dites, ô mon Dieu, pour nous sauver »