Presentation-Jesus-Temple-Giotto.jpg

La Prière de Notker de Saint-Gall sur la Présentation de l’Enfant-Jésus au Temple « Ce peuple n'a qu’une voix pour Te célébrer, ô Marie ! » :

« Ce peuple n'a qu’une voix pour Te célébrer, ô Marie ! Tous ces cœurs pieux Te vénèrent. De l’illustre Abraham, Tu es la fille auguste, issue de la race royale de David. Très Sainte dans Ton corps, très Chaste dans la vie, la plus Belle de toutes, Vierge des Vierges. Mère et Vierge glorieuse, réjouis-Toi : docile à l’oracle de l’Archange Gabriel, toujours intacte, Tu as enfanté un Fils. Un Fils dont le Sang très sacré purifie la race perdue tout entière, comme Dieu l’a promis à Abraham. C’est Toi, ô Marie, que figure la Verge d’Aaron desséchée, puis tout à coup ornée d’une belle fleur ; Il est la Fleur, ce Fils que Tu as enfanté contre les lois de la nature. Tu es la Porte toujours fermée que célèbre la voix d’Ezéchiel : Tu n’es accessible qu’à Dieu seul, ô Marie ! Mais, aujourd’hui, voulant nous donner un exemple digne de la Mère des vertus, Tu t’es présentée pour l’expiation imposée aux mères que leur enfantement avait souillées. Tu portes au Temple, pour être purifié avec Toi, le Dieu Homme dont la Naissance a ajouté à ta Pureté, ô Mère Immaculée ! Réjouis-Toi, ô Sainte Marie ! Toi que Celui qui sonde les reins et les cœurs a trouvé la seule Demeure digne de Lui. Tressaille, ô Marie, car Il Te sourit Enfant, Celui qui seul donne à tous les êtres de se réjouir et d’exister. Donc, nous qui célébrons la Fête du Christ, Enfant pour nous, et de Marie sa tendre Mère, si notre faiblesse ne nous permet pas d’atteindre à une si profonde humilité d’un Dieu, que du moins sa Mère soit notre Modèle. Louange au Père de Gloire, qui révélant son Fils aux Gentils et à Son peuple, daigne nous associer à Israël. Louange à son Fils, qui, nous réconciliant au Père, par son Sang, nous associe aux habitants des Cieux. Louange aussi à l’Esprit-Saint à jamais ».

Ainsi soit-il.


Notker Balbulus de Saint-Gall (v. 840-912) - - L'Année Liturgique du Temps de Noël : « La Purification de la Très Sainte Vierge Marie lorsqu’Elle présenta l’Enfant-Jésus au Temple » de Dom Prosper Guéranger, pages 589-591, chez Julien Lanier, 1847

Notker-de-Saint-Gall.jpg

Voir également du Bienheureux Notker le Bègue de Saint-Gall :
La Séquence de Notker de Saint-Gall « Que la Chrétienté tout entière célèbre les Solennités du Christ »
La Séquence du Bienheureux Notker de Saint-Gall « Tressaille, ô Marie, car Il Te sourit l’Enfant-Dieu »
La Prière après Pâques de Notker de Saint-Gall « Le jour est venu où le festin de l'Agneau Pascal nous convie »
La Prière aux habitants du Ciel du Bienheureux Notker de Saint-Gall « Ô Michel, prince du Ciel »
La Prière de Notker le Bègue à Saint Jean l’Évangéliste « Jean, disciple vierge, tant aimé de Jésus ! »
La Prière de Notker le Bègue à Saint Étienne « Ô Étienne ! Porte-étendard suprême du Roi de bonté »
La Prière de Notker le Bègue aux Saints Innocents « De tous ceux qui s’empressent à la louange des Innocents, que nul ne devienne compagnon d’Hérode »
La Prière de Notker de Saint-Gall sur la Présentation de l’Enfant-Jésus au Temple « Ce peuple n'a qu’une voix pour Te célébrer, ô Marie ! »