La Prière du Père Pedro « Aimer, c'est être capable de dire à l'autre qu'on l'aime sans jamais se lasser » :

« Aimer…
C'est être capable de dire « Viens faire un tour chez moi »
C'est pouvoir dire à l'autre « J'ai besoin de toi »
C'est reconnaitre sans gêne que l'autre peut avoir raison
C'est être capable de dire « Je te félicite »
C'est être capable de dire « Excuse-moi »
C'est être capable de pardonner
C'est être capable d'ouvrir la bouche pour ne dire que la vérité
C'est être capable de tenir sa langue pour ne pas offenser
C'est être capable d'encaisser les coups sans vouloir les rendre
C'est être capable de se battre dans la vie sans écraser les autres
C'est accepter d'être dérangé par les autres
C'est être capable de dire à l'autre qu'on l'aime sans jamais se lasser
C'est être capable de vivre ensemble ».

Ainsi soit-il.


Père Pedro Pablo Opeka (1948-….)

Pedro-Opeka.jpg


En 2014, l'Association Akamasoa a fêté ses 25 ans d'existence le 19 octobre 2014 ; 25 ans de combat permanent et de lutte contre la pauvreté qui sévit à Madagascar, mais aussi 25 ans d'amour pour tout un peuple d'exclus. Plus de 300 000 personnes en détresse bénéficient de son aide. En 2013, 34 531 personnes ont été secourues en recevant des aides d'urgence : aide alimentaire, soins de santé, produits d'hygiène, vêtements et couvertures. Par ailleurs, l'association Akamasoa accueille 23 000 Malgaches, dans les 18 villages qu'elle a construits. Akamasoa a en effet bâti, à ce jour, 2 620 maisons et appartements, 324 classes dans une trentaine d'écoles neuves, trois dispensaires, un cabinet de dentiste, des bibliothèques, des stades de foot ou basket dans tous les villages, des cimetières, des latrines. 11 550 enfants sont scolarisés en 2013/2014, de la crèche à la terminale, dans les 5 écoles primaires, 4 écoles secondaires et 2 lycées, avec l'aide de 314 professeurs et instituteurs, aidés par 70 assistantes sociales. Et chaque année, les membres d'Akamasoa, et en particulier les enfants, plantent entre 20 000 et 30 000 arbres autour des villages, contribuant ainsi à reboiser des parcelles détruites par des incendies dont la plupart, et par tradition pastorale, ont été volontaires. L'association Akamasoa assure aussi un salaire à plus de 3 145 personnes (carrières de granit, fabrication de briques, pavage des places, rues et routes, maçonnerie, menuiserie, charpente, construction métallique, mécanique, repas et cantines, fleurissement, nettoyage, artisanat d'art, personnel de santé, professeurs, chefs de villages, gestionnaires, etc) sur les différents sites à Madagascar. Le Père Pedro s'est entouré au fil des ans d'une équipe extraordinaire de 460 cadres malgaches, qui œuvrent au développement de l'association. Chaque dimanche matin, des centaines d'enfants, jeunes et adultes (7 000 personnes en moyenne en 2014) participent à la Messe chantée, orchestrée par le père Pedro, au sein de la cité Akamasoa dans le stade de Manantenasoa (8 km à l'est d'Antananarivo).