Christ-sur-la-Croix.jpg

La Prière de Pierre Teilhard de Chardin « Je Vous aime, Jésus, pour la Foule qui s’abrite en Vous » :

« Ô Christ Jésus, Vous portez vraiment en Votre bénignité et Votre humanité, toute l’implacable grandeur du Monde. Et c’est pour cela, pour cette ineffable synthèse réalisée en Vous, de ce que notre expérience et notre pensée n’eussent jamais osé réunir pour les adorer : l’élément et la Totalité, l’Unité et la Multitude, l’Esprit et la Matière, l’Infini et le Personnel ; c’est pour les contours indéfinissables que cette complexité donne à votre Figure et à votre Action, que mon cœur épris de réalités cosmiques, se donne passionnément à Vous ! Je Vous aime, Jésus, pour la Foule qui s’abrite en Vous, et qu’on entend avec tous les autres êtres, bruire, prier, pleurer, quand on se serre tout près contre Vous. Je Vous aime pour la transcendante et inexorable fixité de vos desseins, par laquelle Votre douce Amitié se nuance d’inflexible déterminisme et nous enveloppe sans merci dans les plis de Sa volonté. Je Vous aime comme la Source, le Milieu actif et vivifiant, le Terme et l’Issue du Monde, même naturel, et de son Devenir. Centre où tout se rencontre et qui se distend sur toutes choses pour les ramener à soi, je Vous aime pour les prolongements de votre Corps et de votre Âme dans toute la création, par la Grâce, la Vie, la Matière. Jésus, doux comme un Cœur, ardent comme une Force, intime comme une Vie, Jésus en qui je puis me fondre, avec qui je dois dominer et me libérer, je Vous aime comme un Monde, comme le Monde qui m’a séduit, et c’est Vous, je le vois maintenant, que les hommes, mes frères, ceux mêmes qui ne croient pas, sentent et poursuivent à travers la magie du grand Cosmos. Jésus, Centre vers qui tout se meut, daignez nous faire, à tous, si possible, une petite place parmi les monades choisies et saintes qui, dégagées une à une du chaos actuel par Votre sollicitude, s’agrègent lentement en Vous dans l’unité de la Terre nouvelle ».

Ainsi soit-il.


Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955) – « Hymne de l'Univers », page 79, Éditions du Seuil, 1962

Pierre-Teilhard-de-Chardin.jpg

Voir également de Pierre Teilhard de Chardin :
La Prière « Vous êtes Jésus » de Pierre Teilhard de Chardin
La Prière de Pierre Teilhard de Chardin « Christ glorieux, Tu es le Centre éblouissant »
La Prière du R. P. Pierre Teilhard de Chardin « Adore et confie-toi »
La Prière du Père Pierre Teilhard de Chardin « Puisque, une fois encore, Seigneur, je n'ai ni pain, ni vin, ni autel, je Vous offrirai, moi Votre prêtre, sur l'autel de la Terre entière, le travail et la peine du Monde »
La Prière du Révérend Père Pierre Teilhard de Chardin « Par la révélation de votre Cœur »
La Prière du Révérend Père Pierre Teilhard de Chardin « Mon Dieu, lorsque sur mon corps - et bien plus sur mon esprit - commencera à marquer l’usure de l’âge »
La Prière du Père Jésuite Pierre Teilhard de Chardin « Je Vous reconnais comme mon Souverain et je me livre délicieusement à Vous »
La Prière du Prêtre Jésuite Pierre Teilhard de Chardin « Seigneur Jésus, enfermez-moi au plus profond des entrailles de votre Cœur »
La Prière du R. P. Teilhard de Chardin « Seigneur Jésus, apprenez-moi à communier en mourant »
La Prière du Père Teilhard de Chardin « Dieu ne se cache pas pour que nous Le cherchions »
La Prière du Révérend Père Pierre Teilhard de Chardin « Mon Dieu, faites pour moi, dans la vie de l'autre, briller votre Visage »
La Prière du Révérend Père Teilhard de Chardin « Faites Seigneur, que Votre descente sous les Espèces universelles devienne véritablement une Présence réelle »
La Prière du Révérend Père Teilhard de Chardin « Ô Christ toujours plus grand ! »
La Prière du T. R. P. Teilhard de Chardin pour un deuil « Ne le cherchez pas en arrière, ni ici, ni là, … Mais en avant ! »
La Prière de Pierre Teilhard de Chardin « Seigneur, attirez-moi jusqu'aux replis les plus intimes du centre de votre Cœur »
La Prière de Pierre Teilhard de Chardin « Je Vous aime, Jésus, pour la Foule qui s’abrite en Vous »