Vierge-Marie-profanee-par-djihadistes.jpg

La Prière de Réparation des Communions Sacrilèges « Ô mon Jésus, comment Vous offrir une Réparation qui égale les injures, les mépris, les outrages, les profanations et les blasphèmes que Vous recevez dans le Sacrement de votre Amour ? » de Mademoiselle Léonie Guillemaut :

« Qui me donnera assez de larmes, ô mon aimable Sauveur, pour pleurer sur les outrages que Vous recevez dans le Sacrement de votre Amour ? Comment Vous offrir une réparation qui égale l'injure que Vous recevez ? C'est votre Cœur qui est outragé, mon Jésus ; votre Amour qui est méprisé, votre Corps et votre Sang qui sont indignement profanés. C'est Votre peuple, ce peuple que Vous avez couvert de votre Protection, et pour lequel Vous avez épuisé les prodiges de votre Puissance, qui Vous abandonne et se joint à Vos ennemis. Ce sont Vos enfants, ces enfants que Vous avez élevés et nourris de Votre propre chair, que Vous avez recueillis sur Votre sein, que Vous avez aimés et caressés, comme une tendre mère aime et caresse son nouveau-né ; ce sont eux qui Vous trahissent et qui déchirent votre Cœur par leur ingratitude et leur perfidie. N'était-ce donc pas assez d'un Judas, ô mon Sauveur ? Le calice de votre Passion ne fut-il pas assez amer, fallait-il encore que les âmes, que Vous avez comblées de Vos bienfaits, le remplissent d'une nouvelle amertume ? Pardonnez, ô Cœur Sacré de mon Sauveur, à tous ceux qui se rendent coupables d'un si horrible attentat. Pardonnez-leur, ô Cœur infiniment Miséricordieux, ils ne savent ce qu'ils font. Souvenez-Vous que Vous avez pleuré leur crime avec des larmes de sang, que Vous en avez porté la honte et pris la responsabilité devant la Justice de votre Père, et par les angoisses de votre Cœur adorable, par Votre sueur de sang et Votre cruelle agonie, accordez-leur le temps de se repentir et la Grâce d'une sincère conversion. Acceptez, ô mon Jésus, comme une faible compensation offerte à Votre amour si indignement outragé, l'amour des âmes qui Vous sont le plus sincèrement dévouées, acceptez leurs réparations, leurs hommages, leurs ferventes Communions. Voyez leur zèle et le désir qui les consume, de Vous rendre amour pour amour, de Vous gagner tous les cœurs et de les voir tous enchaînés à vos Autels par la reconnaissance et par l'amour. Voyez notre impuissance, Seigneur, et souffrez que pour Vous offrir une réparation moins indigne de Vous, nous puisions dans le trésor de votre Église, et que nous Vous offrions, en esprit de réparation, l'amour de tous les Saints qui Vous ont Le plus aimé sur la terre, leur zèle pour votre Eucharistie, leurs actes héroïques de Vertus et tout ce qu'ils ont fait pour votre Gloire. Souvenez-Vous, Seigneur, du courage de Vos martyrs. Souvenez-Vous du sang qu'ils ont versé pour Vous et que leur inébranlable fidélité couvre à Vos yeux, l'ingratitude et la lâche infidélité de ceux pour lesquels nous Vous faisons amende honorable ; souvenez-Vous encore ô mon Jésus, du zèle de vos Confesseurs, des rudes travaux de vos Apôtres, de la pureté de vos Vierges, des saintes austérités des Pénitents, et que le constant amour de tous vos Saints soit un baume à la blessure de votre Cœur Sacré, et attire vos Miséricordes sur les pauvres pécheurs pour lesquels nous Vous prions. Mais souffrez surtout, Seigneur, que nous Vous offrions, comme la seule réparation qui soit digne de Vous, l'ardent amour du Cœur Immaculé de Votre auguste Mère, son dévouement, ses transports, les saintes ardeurs dont Il brûla toujours pour Vous. Souvenez-Vous, Seigneur, des soins qu'Elle a donnés à votre Enfance, de ses douleurs au pied de votre Croix, de ses larmes, du déchirement de son cœur ; souvenez-Vous surtout de la pureté et du brûlant amour avec lesquels Elle Vous recevait chaque jour dans votre Eucharistie, après Votre ascension, et au nom de l'Innocence Virginale de votre Mère, au nom de sa Pureté Immaculée, de sa Tendresse Maternelle, pardonnez à ceux pour lesquels nous implorons votre Clémence, et touchez le cœur de ces pauvres pécheurs qui, malgré leur indignité, sont encore les enfants de Marie, et dont le nom n'est pas effacé de son Cœur. Écoutez surtout, ô mon Sauveur, la voix de Votre miséricordieux amour qui Vous parle encore en faveur des coupables. Leurs noms ne sont pas seulement écrits dans le Cœur de Marie, Vous avez voulu qu'ils fussent gravés dans Vos mains, dans Vos pieds et dans Votre propre Cœur, en caractères sanglants ; ne les regardez, ô mon Sauveur, qu'à travers Vos plaies, et ne Vous vengez d'eux qu'en blessant leur cœur des traits de votre Amour, qu'en les forçant à Vous aimer, et en faisant couler de leurs yeux les larmes si douces d'un sincère repentir. Unissez vos réparations aux nôtres, Anges Saints, qui environnez le Tabernacle et l'Autel. Vous, qui venez chercher, dans les anéantissements de son Eucharistie, le Dieu dont Vous contemplez la Gloire dans les hauteurs des Cieux, et qui adorez, dans l'extase d'un brûlant amour, le Dieu qui se fait ici-bas la nourriture de l'homme, ah ! Pleurez avec nous les outrages faits à l'Hôte Divin qui veut bien partager notre exil ; mais retenez Votre juste indignation, ne frappez pas les profanateurs du plus Saint de tous les Mystères ; mais priez pour eux, suggérez-leur de saintes inspirations : faites naître en eux le repentir ; amenez-les bientôt contrits et repentants aux pieds de l'Hôte Divin du Tabernacle, et ne remontez au Ciel qu'après les avoir enchaînés à l'Autel par les doux liens de l'Amour. Mais en Vous faisant amende honorable pour nos frères, nous n'oublions pas, Seigneur, que nous sommes coupables nous-mêmes, et que, comme eux, nous avons souvent attristé votre Divin Cœur par notre tiédeur, notre insensibilité, notre indifférence pour le plus grand de Vos bienfaits. Voyez notre repentir, Seigneur, et pardonnez-nous les distractions auxquelles nous nous sommes si souvent laissés aller en votre Présence, les Communions faites sans préparation suffisante et dont nous n'avons retiré aucun fruit ; pardonnez-nous notre peu de zèle à Vous visiter dans le Sacrement de votre Amour, notre empressement à Vous quitter, de notre peu de recueillement en votre Présence, le peu de soin que nous avons pris à orner nos âmes des Vertus qui peuvent Vous en rendre le séjour agréable. Pardonnez-nous enfin la facilité avec laquelle nous sommes si souvent retombés dans les fautes que nous avions solennellement promis d'éviter, et notre lâcheté à accomplir les légers sacrifices que votre Grâce a si souvent sollicités de nous dans la Sainte Communion. Voyez notre repentir, Seigneur, il est profond, il est sincère et nous voulons, avec le secours de votre Grâce, réparer nos ingratitudes passées par un ardent amour et une constante fidélité. Ô Marie, Vierge clémente, Vous dont le Cœur a été abreuvé d'amertume par la trahison de Judas, Vous qui avez prié pour lui et qui l'eussiez réconcilié avec votre Divin Fils, s'il fût venu pleurer son crime à Vos pieds et solliciter Votre puissante médiation, ayez pitié, ô Marie, de tous ceux qui se sont rendus ses imitateurs, ne laissez pas périr des âmes qui ont coûté si cher à votre Jésus, soyez leur Refuge et leur Mère ; quelque coupable que soit un enfant, sa mère conserve encore pour lui des entrailles de miséricorde, soyez leur Refuge et leur Salut, ô Marie, et sauvez-les à la fois et de l'abîme du désespoir, et de l'abîme éternel. Étendez aussi sur nous Votre main protectrice, préservez-nous à tout jamais du malheur d'une Communion sacrilège, et obtenez de Dieu qu'Il abrège le nombre de nos jours plutôt que de permettre que nos yeux voient poindre l'aurore de celui où nous nous rendrions coupables d'un si horrible forfait ».

Ainsi soit-il.


Mademoiselle Léonie Guillemaut - « Le Calvaire et l'Autel » ou « Quelques heures au pied du Tabernacle pendant l'Octave du Saint Sacrement », Entretien avec Jésus-Christ pour le Deuxième Jour de l'Octave, p. 53-59, chez Périsse frères (1860)

Voir d’autres Prières de Réparation des Communions Sacrilèges dans « Toutes les Prières avant, pendant et après la Sainte Communion », dans « Toutes les Prières sur la Repentance », dans « Toutes les Prières de Conversion » et dans « Toutes les Prières de Réparation » (plus d’une centaine)

Voir également de Mademoiselle Léonie Guillemaut :
- La Prière Mariale du Matin « Ô Marie, soyez toujours mon Astre tutélaire, ma Lumière et mon Guide » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à la Très Sainte Vierge Marie « Ô Marie, je Vous aime comme un enfant aime sa mère » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière de Protection au Saint Archange Raphaël « Ô Saint Ange Raphaël, nous Vous demandons humblement Votre Céleste Protection » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière aux Saints Anges « Ô Anges si Saints et si Purs, répandez dans mon âme Vos Célestes Inspirations » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière d’Intercession à la Vierge Marie pour la Paix « Ô Marie qui portez entre Vos mains Jésus, Auteur et Consommateur de la Paix véritable » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière de Consolation dans toutes nos afflictions « Ô Marie Consolatrice des affligés, jetez sur moi un Regard de pitié et d'amour » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière avant la Sainte Messe « Me voici, ô mon Dieu, prosterné à Vos pieds pour assister au plus Grand et au plus Saint de tous les Mystères » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Commencement de la Sainte Messe « Près de Vous, ô mon Dieu, mon âme se dilate et respire un air plus Pur, l'air du Ciel, l'air de la Patrie » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière du fils prodigue à son Père Miséricordieux « Ô mon Père, je suis cet enfant prodigue qui a dissipé loin de Vous tous les Biens qu'il tenait de votre Libéralité » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Confiteor du Prêtre à la Sainte Messe « Ô mon Dieu, Vous aurez pitié de ma misère car Vous ne rejetez pas un cœur contrit et humilié » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière pour dissiper toutes nos craintes « Ne craignez pas, ô mon Dieu, je ne suis plus cette âme ingrate qui Vous a si souvent offensé par le passé » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Kyrie Eleison à la Sainte Messe « Ô mon Dieu, ayez Pitié de nous tous ! » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Gloria in excelsis Deo à la Sainte Messe « Gloire à Dieu au plus haut des Cieux que nous adorons et qui règne dans les siècles sans fin de l'Éternité » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière aux Oraisons de la Sainte Messe « La Prière véritable, ô mon Dieu, est le désir du cœur qui monte à Vous comme la fumée de l'encens pour redescendre ensuite en pluie de Grâces et de Bénédictions » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à la Lecture de l'Épître de la Sainte Messe « Ô mon aimable Sauveur, les Patriarches et les Prophètes ont soupiré après votre Venue » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à la Lecture de l'Évangile de la Sainte Messe « Ô mon Dieu, je marque mon front, mes lèvres et mon cœur du Signe Sacré de la Croix pour comprendre, croire, aimer et confesser les Vérités contenues dans le Saint Évangile » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière pour entendre la Voix de la Parole Divine « Faites, Seigneur, que mon cœur soit cette bonne terre de l'Évangile qui rend au centuple » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Credo à la Sainte Foi Catholique lors de la Sainte Messe « Ô mon Dieu, je Crois à cette Foi Divine que Vous m'avez donnée et qui m'attache à Vous » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au « Dominus vobiscum » du Saint Prêtre à la Sainte Messe « Ô mon Dieu, écoutez le souhait de votre Ministre » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à l'Offertoire du Saint Sacrifice de la Messe « Ô mon Dieu, je me donne et me consacre à Vous pour être comme votre Fils bien-aimé une victime sans cesse immolée à votre Gloire et à votre Amour » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Rite du Lavabo à la Sainte Messe « Ô mon Dieu, lavez dans le Sang de Jésus mon Sauveur toutes les tâches dont je suis souillé à vos yeux » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à la « Secrète » de la Sainte Messe « Ô mon Dieu, écoutez les soupirs qui s'échappent en ce moment des cœurs de tous ceux qui sont ici présents » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à la Préface de la Sainte Messe « Ô mon Dieu, qu'il est juste et équitable de Vous adorer et de Vous bénir avec les Habitants des Cieux » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Sanctus de la Sainte Messe « Béni soit notre bien-aimé Sauveur Jésus, qui vient pour glorifier son Père et notre Père par le Sacrifice de Lui-même » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Canon sur le Saint Sacrifice de la Messe « Jetez, ô mon Dieu, un Regard de Miséricorde sur votre Sainte Église Catholique » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Memento du Saint Sacrifice de la Messe « Après Vous avoir prié pour l'Église en général, souffrez, ô mon Dieu, que mon cœur s'épanche encore en votre Présence » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à l'Élévation du Saint Sacrifice de la Messe « Je Vous adore, ô mon Jésus, Victime Pure et Immaculée, immolée pour le Salut du monde » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Memento des Morts au Purgatoire « Écoutez, ô mon Dieu, la voix de votre Église militante de la terre qui Vous prie pour l'Église souffrante du Purgatoire » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Pater du Saint Sacrifice de la Messe « Ô mon Dieu, soyez mon Père et faites que je sois vraiment Votre enfant » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à l'Agnus Dei du Saint Sacrifice de la Messe « Je Vous adore, Agneau Divin immolé pour le Salut du monde » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière pour être prêt à recevoir la Sainte Communion « Je Vous désire, ô mon Jésus, avec plus d'ardeur que le cerf altéré ne désire l'eau des fontaines » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière de Réparation des Communions Sacrilèges « Ô mon Jésus, comment Vous offrir une Réparation qui égale les injures, les mépris, les outrages, les profanations et les blasphèmes que Vous recevez dans le Sacrement de votre Amour ? » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à la Sainte Communion au Saint Sacrifice de la Messe « Ô mon Jésus, venez à moi qui ne suis pas assez Pur pour aller à Vous » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière pour répondre à la Divine Amitié de Jésus-Christ « Ô Jésus, mon Divin Ami, comme les disciples d'Emmaüs, je Vous ai reconnu à la fraction du Pain » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à Jésus-Christ dans l'Eucharistie « Je L'ai mangé, Seigneur, ce Fruit Divin qui préserve de la mort et qui donne la Vie Divine de la Grâce et de l'Amour » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière sur l’Amour de Dieu dans l’Eucharistie « Ô mon Jésus, qu’il est doux de sonder et de mesurer toute la profondeur, toute la hauteur, l'étendue et l'immensité de Votre Amour pour Sa pauvre et misérable créature » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière après la Sainte Communion « Oui, je crois à l'Amour du Dieu si Bon de l'Eucharistie » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière pour rendre Grâce après la Sainte Communion « Soyez Béni, ô Jésus, mon Seigneur et mon Dieu » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière sur l'Eucharistie seul Bonheur de la terre « Votre Amour SEUL, ô mon Jésus, donne ce Bonheur après Lequel nous soupirons sans cesse » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière au Dernier Évangile de la Sainte Messe « Je Vous adore, ô Jésus, Verbe Éternel, égal en Tout à votre Père » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à la Bénédiction du Prêtre en fin de Messe « Je ne Vous quitterai point, ô mon Dieu, avant que Vous ne m'ayez Béni » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière aux Dernières Oraisons du Saint Sacrifice de la Messe « Ô mon Jésus, mon cœur serait-il donc plus insensible et plus endurci que celui de ces Juifs aveugles et déicides ? » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière après la Sainte Messe « Je vais m'éloigner de votre Temple, ô mon Dieu, mais mon cœur ne s'éloignera pas de Vous » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière d’adoration devant le Tabernacle de l’Autel « Je Vous adore, ô Jésus, mon Divin Captif, que l'Amour enchaine à cet Autel dans le Tabernacle » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière devant le Très Saint Sacrement de l’Autel « Ô mon Jésus, prosterné devant Vous, je Vous adore et Vous admire dans le silence de l'amour et du ravissement » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière de Protection de la Sainte Église Catholique « Ô Jésus, Époux de la Sainte Église, veillez sur Elle, protégez-La, soutenez-La et défendez-La contre Ses ennemis » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière de Conversion avant de mourir Saintement « Ô mon Dieu, j'ai trop vécu pour Vous offenser et trop peu pour Vous aimer » de Mademoiselle Léonie Guillemaut
- La Prière à Jésus-Christ pour le moment de notre mort « Ô Jésus, Dieu de la Croix, soyez mon Viatique au moment de la mort » de Mademoiselle Léonie Guillemaut