La Prière de Saint Cyrille de Jérusalem sur le « Signe de Croix » :

« Que la Croix soit notre sceau fait avec audace de nos doigts sur notre front, et sur tout ; sur le pain que nous mangeons, et les coupes que nous buvons, dans nos allées et venues, avant le sommeil, quand nous sommes couchés et quand nous nous levons, quand nous sommes en chemin, et quand nous sommes immobiles. Grande est cette protection, elle est sans prix, pour l'amour des pauvres ; sans peine, pour les malades, puisque aussi sa grâce vient de Dieu. C'est le signe de la fidélité, et la crainte des démons : car il triomphe d'eux, après les avoir ridiculisés ouvertement ; car quand ils voient la Croix, elle leur rappelle le Crucifié : ils ont peur de Lui, qui a meurtri la tête du Dragon. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Ainsi soit-il ! »

Saint Cyrille de Jérusalem (315-387)

Cyrille-de-Jerusalem.jpg

Jérusalem, Carême de l'an 350 : Près du tombeau du Christ, le nouvel évêque de la ville sainte, Saint Cyrille de Jérusalem, exhorte ses catéchumènes à entrer résolument dans ce temps de préparation au baptême célébré à Pâques : « Tu es venu pour combattre, donne-toi la peine de fournir ta course; tu n'auras pas d'occasion comparable de le faire » . D'occasions de combattre pour la foi en la divinité du Christ, Saint Cyrille de Jérusalem, lui, n'en a pas manqué ! Contraint trois fois à l'exil par les Ariens, le futur docteur de l'Eglise n'a jamais abandonné la foi de Nicée.


Voir également de Saint Cyrille de Jérusalem :
La « Catéchèse de Benoît XVI » sur Saint Cyrille de Jérusalem
La « Prière Eucharistique » de Saint Cyrille de Jérusalem
La Prière de Saint Cyrille de Jérusalem pour le Carême « Débarrasse-toi de toute préoccupation humaine car tu joues ton âme »
La Prière sur le « Signe de Croix » de Saint Cyrille de Jérusalem