La Prière de St Épiphane « Ô Bienheureuse Vierge Marie, par Vous la mort est détruite et les enfers sont dépouillés » :

« Ô Bienheureuse Vierge, Médiatrice du ciel et de la terre ; Colombe pure ; Temple et Trône de la Divinité ; Nuée éclatante qui avez attiré et conduit la Foudre étincelante du Ciel, le Christ venu pour éclairer le monde ; Nuée céleste qui avez recélé en Vous le tonnerre de l'Esprit-Saint et d'où la pluie de ce divin Esprit a fondu sur toute la terre pour y produire le fruit de la Foi ; Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, qui avez engendré Celui dont les Mains divines formèrent de boue Adam dans le Paradis ; Mère de Dieu, qui avez enfanté le Verbe incarné de Vous ; Mère de Dieu, qui avez conçu en forme d'esclave le Verbe-Dieu ; Mère de Dieu, qui seule avez engendré le Fils unique de Dieu : non un Dieu temporel qui n'aurait eu de commencement qu'en Vous, mais ce Dieu éternel qui est avant Vous et avant tous les êtres ; ô Vierge, Trésor sacré de l'Eglise, Vierge que j'appellerai à la fois et Prêtresse et Autel, puisqu’Elle a dressé pour nous la table et nous y a donné le Pain céleste, le Christ pour la rémission des péchés. Que dirai-je de plus, entrainé par le désir de louer la Mère de Dieu, retenu par mon insuffisance ? Je dirai encore qu’elle est le Ciel et le Trône, et en même temps la Croix, la Croix dont les bras sacrés ont porté le Seigneur. Les Anges accusaient Eve, maintenant ils glorifient Marie, qui a relevé Eve tombée et a fait monter dans les cieux Adam chassé du Paradis. Par Vous, en effet, ô Vierge Sainte, le mur de séparation a été renversé ; par Vous la Paix du Ciel a été départie au monde ; par Vous les hommes sont devenus des anges ; par Vous la Croix a resplendi sur toute la terre ; par Vous la mort est détruite et les enfers sont dépouillés ; par Vous sont tombées les idoles, et la céleste Doctrine s'est propagée ; par Vous enfin nous avons connu le Fils unique de Dieu que Vous avez enfanté, Vierge Sainte, Notre Seigneur Jésus-Christ que tous les Anges et les hommes adorent. Nous professons le Père sans commencement, le Fils sans commencement, le Saint-Esprit sans commencement, et nous glorifions la Trinité indivisible et consubstantielle aux siècles des siècles ».

Ainsi soit-il.


Saint Épiphane de Salamine (315-403)

Epiphane-de-Salamine.jpg

Voir également de Saint Epiphane de Salamine :
La Prière de Saint Epiphane de Salamine « Lève-toi, partons d’ici, car tu es en moi et je suis en toi »
La Prière de Saint Epiphane de Salamine « Ô sainte mère Église, quand nous venons auprès de toi »
La Prière de Saint Épiphane « Ô Mère de Miséricorde, venez à mon secours tous les jours de ma vie ! »
La Prière de St Épiphane « Ô Bienheureuse Vierge Marie, par Vous la mort est détruite et les enfers sont dépouillés »
La Prière de Saint Épiphane « Ô Marie, Merveille qui doit ravir tout l'univers »