Onction-des-malades.jpg

La Prière de Saint François de Girolamo « Ne pleurez pas, je vais au Ciel ! » :

« Bénissons le Père, le Fils, et le Saint-Esprit ; louons-Le et exaltons-Le à tout jamais. Le Seigneur est Grand et infiniment digne de louanges, dans la cité de notre Dieu, sur la sainte Montagne. Souvenez-Vous, divin Jésus, que cette âme Vous a coûté pour sa rançon jusqu'à la dernière goutte de votre Sang. Ah ! Marie, ma très-chère Mère, Vous m'avez toujours chéri comme une tendre mère, quoique je ne fusse pour Vous qu'un enfant trop indigne. Comblez maintenant la mesure de Vos bontés à mon égard, en m'obtenant l’Amour de Votre divin Fils. Que la Maison du Seigneur est grande ! Bienheureux ceux qui habitent dans votre Maison, Seigneur ; ils Vous loueront dans les siècles des siècles. Anges saints, que tardez-vous ? Ouvrez les portes de la Justice, j'y entrerai, et je louerai le Seigneur. Maintenant, je meurs content ! Ne pleurez pas, je vais au Ciel, où je me souviendrai de vous, et serai plus à portée de vous être utile. »

Ainsi soit-il.


Saint François de Girolamo (1642-1716) – « Vies des Saints et des personnages morts en odeur de Sainteté », page 810, chez Berche et Tralin, 1875

Francois-de-Girolamo.jpg