La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, qui êtes aux Cieux » :

« Je sais, Seigneur, que Vous êtes partout et que les cieux et la terre (Is 6,3), sont pleins de votre Gloire ; et même je sais, Père, que Vous tenez l'univers dans vos Mains et que Vous le conservez, car s'il en était autrement, toutes choses retourneraient dans le néant d'où Vous les avez tirées. Vous êtes aussi, ô Père, dans les Cieux, où Vous glorifiez cette immense multitude d'Anges et de Saints qui sont continuellement présents devant le Trône de votre Gloire, Vous adorant en toute révérence. Quand sera-ce, ô Père, que mon âme sera comme un ciel, élevée de la terre par la force de l'Amour; ornée d'autant de vertus que le ciel contient d'astres et d'étoiles ; ferme et forte en votre service, sans jamais tomber, ainsi que les cieux qui ne tombent pas, afin qu'elle soit toute belle et agréable devant votre Face et que Vous, Père, daigniez y habiter comme en un ciel très beau ? Je Vous demande encore, ô Père, qu'afin que mon âme soit un ciel et la demeure de Votre très souveraine Majesté, elle puisse se mouvoir comme les cieux, selon le mouvement du premier Moteur. Vous êtes le premier et souverain Moteur ; que mon âme n'ait de mouvement que par Votre sainte Volonté, afin qu'en toutes choses elle se rende conforme à votre Vouloir. Vous êtes aux Cieux, ô Père (Sg 7, 26), c'est-à-dire dans les Anges et dans les Saints ; Vous les éclairez afin qu'ils Vous connaissent, car Vous êtes la Lumière éternelle (Jn 1, 9) qui éclaire tout. Vous êtes, Père, dans les Anges et dans les Saints, et Vous les enflammez du feu d'un ardent Amour, afin qu'ils Vous aiment parfaitement, car Vous êtes ce Feu qui consume toute imperfection : Vous rendez vos Anges aussi prompts que les vents et des flammes de feu vos serviteurs. Vous êtes, Père, dans vos Anges et dans vos Saints, les comblant de béatitude afin qu'ils soient éternellement heureux, car Vous êtes la Béatitude, la Gloire, le Repos de cette glorieuse Assemblée. Faites, ô Père, que je sois un ange et un saint par grâce, afin que je devienne participant de si grands biens et que mon entendement soit éclairé pour Vous connaître. Vous avez donné, ô Père, à votre serviteur François ces deux grandes lumières : la première pour connaître votre sublime Majesté, la seconde pour se connaître lui-même. Donnez-moi, ô Père, cette grande lumière, afin que je Vous connaisse comme les Anges et votre serviteur François, Vous, mon Dieu, d'infinie Vertu, de Puissance infinie, de Sagesse infinie et de Beauté infinie. Donnez-moi aussi l'autre grande lumière par laquelle je connaîtrai ma bassesse et ma misère. Je Vous demande aussi, ô Père, que Vous daigniez embraser mon cœur du feu du Saint-Esprit, comme Vous embrasez les Anges au Ciel, et de même que Vous embrasâtes sur la terre les cœurs des Apôtres le saint Jour de la Pentecôte. Ô Père très heureux, envoyez quelques parcelles de ce grand fleuve et de ce grand feu qui procède de votre Siège et de l'Agneau (Ap 22, 2), c'est-à-dire du Saint-Esprit ; envoyez-les à mon âme afin qu'elle brûle de votre Amour. Lancez d'en haut le feu dans mes os (Lm 1, 13) ; que ce feu, Père, pénètre jusqu'à la moelle de mon âme, afin que les grandes eaux de la tribulation ne puissent éteindre la charité (Ct 8, 7). Avec ce grand feu, embrasez mes affections, afin que je n'aille plus mendier les choses viles de la terre, mais qu'entraîné par sa vertu je cherche les choses éternelles du Ciel. Père saint, il est bien juste que puisque Vous, mon Dieu, mon Père et mon Héritage (Ps 15, 5; Mt 6, 20) êtes au Ciel, je ne cherche ni ne m'embarrasse plus de la terre ; qu'ai-je à faire de la terre, ô Père, puisque tout mon bien, tout mon trésor est au Ciel ? Si Vous, mon Père, êtes au Ciel, il suit de là que moi, votre enfant, je suis étranger (Ps 38, 13 ; 1P 2, 11) dans ce monde et que je marche toujours vers ma patrie, qui est le Ciel. Si le pèlerin, quand il marche, a le corps sur la route et l'âme en la douce patrie, chaque heure lui semblant mille ans pour le désir qu'il a de l'atteindre et de voir son cher Père et ses très doux frères, pourquoi n'en sera-t-il pas ainsi de moi ? Pourquoi, notre Père, mon âme ne converse-t-elle pas dans les Cieux comme l'âme de votre saint Apôtre qui disait : « Notre conversation est dans le Ciel » (Ph 3, 20), et pourquoi chaque heure de cet exil ne me semble-t-elle pas mille ans ? Pourquoi ne désiré-je pas voir mes chers frères, qui sont les Anges et les Saints ? Pourquoi, Père, ne réputé-je pas toutes les choses de cette vie, basses, viles et indignes d'y attacher mon cœur, puisque je suis créé pour posséder les biens du Ciel ? Il est hors de doute, ô Père, que ce serait un grand déshonneur pour le fils d'un grand prince ou d'un roi d'étriller de ses mains les chevaux ou, avec les mêmes mains, ramasser les immondices et le fumier dans les rues ; mais c'est un bien plus grand déshonneur pour moi de ce que sachant, ô Père céleste, que Vous m'avez adopté pour votre fils et que Vous me préparez des biens infinis, des richesses inestimables et même le royaume du Ciel, je m'abaisse et me rende méprisable en recherchant les choses viles et basses de ce monde. Donc, notre Père qui êtes aux Cieux, donnez-moi l'amour des choses célestes, afin qu'aimant celles-là je méprise les choses de la terre et que tout mon amour soit en Vous, notre Père du Ciel. Je Vous demande enfin, ô Père, que de même que Vous remplissez les cieux, qui sont les Anges et les Saints, de Gloire, de même Vous daigniez remplir mon âme, lorsque, quittant ce monde, elle se présentera devant Vous, afin qu'elle soit un « Ciel plein de votre Gloire ». Ainsi soit-il. »

Saint François de Sales (1567-1622) - Commentaires sur le « Notre Père »

Francois-de-Sales.jpg

Lire également de Saint François de Sales :
La Prière à « Saint Joseph » de Saint François de Sales
La Prière pour une « future mère » de Saint François de Sales
La Prière « Ayez mémoire et souvenance, très douce Vierge, que vous êtes ma Mère » de Saint François de Sales
La Prière de Saint François de Sales « Ô Très Sainte Vierge pleine de grâce et demeure du Seigneur »
La Prière de Saint François de Sales « Je crie vers Toi, ô mon Dieu »
La Prière de Saint François de Sales « Quoi qu'il arrive Seigneur, je Vous aime ! »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Seigneur, qui me délivrera si ce n'est Vous ? »
La Prière de Saint François de Sales « Gardez-vous bien surtout de ne pas quitter la main et la protection du Père céleste »

Le « Notre Père » commenté par Saint François de Sales :
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, qui êtes aux Cieux »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, que votre Nom soit sanctifié »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, que votre Règne arrive »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, que votre Volonté sainte soit faite en moi »
La Prière de Saint François de Sales « Donnez-nous, ô Père, notre Pain supersubstantiel »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, pardonnez-nous nos offenses comme nous les pardonnons à ceux qui nous ont offensés »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, ne nous induisez point en tentation »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, délivrez-nous du mal »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père, je viens maintenant devant Vous avec Votre saint Fils pour qu’il en soit ainsi »