Vierge-Marie-5.jpg

La Prière pour une totale dévotion Mariale de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort « Seigneur, faites-moi la grâce de louer dignement Votre sainte Mère » :

« Ô mon aimable Maître, n'est-ce pas une chose étonnante et pitoyable, de voir l'ignorance et les ténèbres de tous les hommes d'ici-bas, à l'égard de Votre sainte Mère ? Je ne parle pas tant des idolâtres et païens qui, ne Vous connaissant pas, n'ont garde de La connaître ; je ne parle pas même des hérétiques et schismatiques, qui n'ont garde d'être dévots à Votre sainte Mère, s'étant séparés de Vous et de Votre sainte Église ; mais je parle des Chrétiens Catholiques, et même des docteurs parmi les Catholiques, qui, faisant profession d'enseigner aux autres les vérités, ne Vous connaissent pas, ni Votre sainte Mère, si ce n'est d'une manière spéculative, sèche, stérile et indifférente. Ces Messieurs ne parlent que rarement de Votre sainte Mère et de la dévotion qu'on Lui doit avoir, parce qu'ils craignent, disent-ils, qu'on n'en abuse, qu'on ne Vous fasse injure en honorant trop Votre sainte Mère. S'ils voient ou entendent quelque dévot à la Sainte Vierge parler souvent de la dévotion à cette bonne Mère, d'une manière tendre, forte et persuasive, comme d'un moyen assuré sans illusion, d'un chemin court sans danger, d'une voie immaculée sans imperfection, et d'un secret merveilleux pour Vous trouver et Vous aimer parfaitement, ils se récrient contre lui, et lui donnent mille fausses raisons pour lui prouver qu'il ne faut pas qu'il parle tant de la Sainte Vierge, qu'il y a de grands abus en cette dévotion, et qu'il faut travailler à les détruire, et parler de Vous plutôt que de porter les peuples à la dévotion à la Sainte Vierge qu'ils aiment déjà assez. On les entend quelquefois parler de la dévotion à Votre sainte Mère, non pas pour L'établir et La persuader, mais pour en détruire les abus qu'on en fait ; tandis que ces Messieurs sont sans piété et sans dévotion tendre pour Vous, parce qu'ils n'en ont pas pour Marie : regardant le rosaire, le scapulaire, le chapelet, comme des dévotions propres aux esprits faibles et aux ignorants, sans lesquelles on peut se sauver ; et s'il tombe en leurs mains quelque dévot à la Sainte Vierge, qui récite son chapelet ou ait quelque autre pratique de dévotion envers Elle, ils lui changeront bientôt l'esprit et le cœur ; au lieu du chapelet, ils lui conseilleront de dire les sept psaumes ; au lieu de la dévotion à la Sainte Vierge, ils lui conseilleront la dévotion à Jésus-Christ. Ô mon aimable Jésus, ces gens ont-ils votre Esprit ? Vous font-ils plaisir d'en agir de même ? Est-ce Vous plaire que de ne pas faire tous ses efforts pour plaire à votre Mère, de peur de Vous déplaire ? La dévotion à Votre sainte Mère empêche-t-elle la Vôtre ? Est-ce qu'Elle s'attribue l'honneur qu'on Lui rend ? Est-ce qu'Elle fait bande à part ? Est-Elle une étrangère qui n'a aucune liaison avec Vous ? Est-ce Vous déplaire que de vouloir Lui plaire ? Est-ce se séparer ou s'éloigner de votre Amour, que de se donner à Elle et de L'aimer ? Cependant, mon aimable Maître, la plupart des savants n'éloigneraient pas plus de la dévotion à Votre sainte Mère et n'en donneraient pas plus d'indifférence, que si tout ce que je viens de dire était vrai. Gardez-moi, Seigneur, gardez-moi de leurs sentiments et de leurs pratiques, et donnez-moi quelque part aux sentiments de reconnaissance, d'estime, de respect et d'amour que Vous avez à l'égard de Votre sainte Mère, afin que je Vous aime et glorifie d'autant plus que je Vous imiterai et suivrai de plus près. Comme si, jusqu'ici, je n'avais encore rien dit en l'honneur de Votre sainte Mère, « faites-moi la grâce de La louer dignement » (Fac me digne tuam Matrem collaudare), malgré tous Ses ennemis qui sont les Vôtres et que je leur dise hautement avec les Saints : « Que celui-là ne présume pas recevoir la Miséricorde de Dieu qui offense Sa sainte Mère » (Non praesumat aliquis Deum se habere propitium qui benedictam Matrem offensam habuerit). Pour obtenir de votre Miséricorde une véritable dévotion à Votre sainte Mère, et pour L'inspirer à toute la terre, faites que je Vous aime ardemment ».

Ainsi soit-il.


Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) - Discernement de la vraie dévotion à la sainte Vierge

Louis-Marie-Grignion-de-Montfort.jpg

Voir également de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort :
Les « 2 conseils pour bien réciter notre Chapelet » de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort
Plusieurs versions de « l’Acte de Consécration à la Très Sainte Vierge Marie » de Saint Louis Marie Grignon de Montfort
La Prière de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort « Je Vous salue Marie »
La Bonne manière de pratiquer la « Vraie Dévotion à la Sainte Vierge Marie « avant » la Sainte Communion »
La Bonne manière de pratiquer la « Vraie Dévotion à la Sainte Vierge Marie « pendant » la Sainte Communion »
La Bonne manière de pratiquer la « Vraie Dévotion à la Sainte Vierge Marie « après » la Sainte Communion »
La Prière en français et en latin « Ô Jésus-Christ mon Seigneur, pourquoi, durant ma vie, ai-je désiré autre chose que Toi, Jésus mon Dieu ? » de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort
La Prière de Louis-Marie Grignion de Montfort pour les Vocations « Ô grand Dieu, envoyer de bons ouvriers en Votre moisson et de bons missionnaires en Votre Eglise »
La Prière de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort « Parlez, Saint-Esprit, pour faire une fontaine en mon cœur »
Le « Secret de Marie » selon Saint Louis-Marie Grignon de Montfort
La Prière de Salomon sur la Sagesse de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort « Ô Seigneur, donnez-moi cette Sagesse qui est assise auprès de Vous »
La Prière pour désirer la Sagesse de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort « Sagesse, venez donc, par la foi de Marie »
Le Cantique sur la Sagesse de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort « Ô Sagesse, venez chez moi »
La Prière pour demander la Sagesse de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort « Douce Vierge Marie, obtenez-nous de Dieu la divine Sagesse »
La Prière de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort sur la Flagellation « Ô Sauveur, par ce corps meurtri de coups, pardonnez-nous à tous ! »
La Prière de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort « Vous êtes, Seigneur, toujours avec Marie, et Marie est toujours avec Vous »
Les « 7 Oraisons de dévotion pour la réception du Sacrement de l’Extrême-Onction » de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort
La Prière de St Louis-Marie Grignion de Montfort « Ô Marie, je Vous demande la Grâce de dire tous les jours trois fois « Ainsi soit-il »
La Prière pour une totale dévotion Mariale « Seigneur, faites-moi la grâce de louer dignement Votre sainte Mère » de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort