La Prière de Saint Nicolas de Flüe « Seigneur Dieu, enlevez-moi tout ce qui m’éloigne de Vous » :

« Seigneur Dieu, enlevez-moi tout ce qui m’éloigne de Vous. Seigneur Dieu, donnez-moi tout ce qui me rapproche de Vous. Prenez-moi à moi et donnez-moi tout à Vous. Ainsi soit-il ! »


Autre traduction avec le tutoiement : « Mon Seigneur et mon Dieu, enlève-moi tout ce qui m'empêche d'aller à Toi ; donne-moi tout ce qui me conduira jusqu'à Toi ; prends-moi à moi et donne-moi tout à Toi pour que je T'appartienne totalement. Ainsi soit-il. »

Saint Nicolas de Flüe (1417-1487)

Nicolas-de-Flue.jpg

« Il y a un temps pour tout » énonce Qohélet l’Écclésiaste.

- « Tout ! Vraiment ? »

Un temps pour être époux et un temps pour être ermite ? Cela, le sage ne le dit pas, mais le saint patron de la Suisse l'a vécu. Répondant à l'appel de Dieu : « Quitte tout ce que tu aimes, et Dieu prendra soin de toi », le conseiller et juge du canton d'Obwalden laisse, avec son accord, Dorothée, sa femme – future sainte - et ses dix enfants, pour mener une vie de solitude. Saint Nicolas de Flüe s’éloigna, pieds nus, vêtu d’une longue robe de bure, un chapelet à la main, sans argent, sans provision, en jetant un dernier regard tendre et prolongé vers les siens. Une nuit, Dieu le pénétra d’une lumière éclatante, et depuis 1467 à l’age de 50 ans, il n’éprouva jamais ni la faim, ni la soif, ni le froid. Ayant trouvé un lieu sauvage et solitaire, Saint Nicolas de Flüe s’y logea dans une hutte de feuillage, puis dans une cabane de pierre. Le Saint ermite ne vécut, pendant dix-neuf ans, que de la Sainte Eucharistie ; les autorités civiles et ecclésiastiques, saisies du fait, firent surveiller sa cabane et constatèrent la merveille d’une manière indubitable. Saint Nicolas de Flüe ne quittera son ermitage que le jour de sa mort.


Voir également de Saint Nicolas de Flüe :
La Prière de Saint Nicolas de Flüe « Seigneur Dieu, enlevez-moi tout ce qui m’éloigne de Vous »
La Prière de Saint Nicolas de Flüe « Ô Père, que Ta Volonté soit faite et non la mienne »
La « Prière pour la Suisse » à Saint Nicolas de Flüe de Mgr Marius Besson