La Prière de Saint Pierre Chrysologue « Homme, pourquoi es-tu si vil à tes propres yeux, alors que tu es si précieux aux Yeux de Dieu ? » :

« Homme, pourquoi es-tu si vil à tes propres yeux, alors que tu es si précieux aux Yeux de Dieu ? Pourquoi te déshonores-tu quand Dieu t'a tellement honoré ? Pourquoi te demandes-tu avec quoi tu es créé, et négliges-tu de rechercher pour quel but ? Cette demeure du monde que tu vois, n'est-elle pas tout entière bâtie pour toi ? Pour toi la lumière a jailli, afin de chasser les ténèbres ; pour toi la nuit est disposée et le jour mesuré ; pour toi le ciel brille de l'éclat du soleil, de la lune et des étoiles ; pour toi la terre se couvre de fleurs, de forêts, de fruits ; pour toi vivent dans l'air, dans les champs, dans l'eau la multitude merveilleuse de tous les animaux, de peur que la tristesse et la solitude n'assombrissent la joie de la création naissante. Dieu t'a façonné à partir de la terre (Gn 2, 7), afin que tu sois le maître des choses de cette terre, tout en partageant avec elles une nature commune. Cependant, tout terrestre que tu sois, Dieu ne t'a pas nivelé au point que tu ne sois plus au niveau des cieux, en ce qui concerne ton âme. Pour que tu aies l'intelligence en commun avec Dieu, et le corps en commun avec les animaux, Dieu t'a fait don d'une âme céleste et d'un corps terrestre ; ainsi en toi se noue une union permanente entre ciel et terre. Ton Créateur cherche encore ce qu'il pourrait ajouter à ton élévation : voilà qu'Il va jusqu'à déposer en toi son Image (Gn 1, 26), afin que cette Image visible rende le Créateur invisible présent sur terre... S'il en est ainsi, comment considérer comme un déshonneur que Dieu, dans sa Bonté, accueille en Lui-même ce qu'Il a créé en toi et qu'Il veuille apparaître en réalité sous l'aspect de l'homme ? ».
Ainsi soit-il.

Saint Pierre Chrysologue (406-450) - Sermon 148 ; PL 52, 596

Pierre-Chrysologue.jpg