Dieu-Createur-Michel-Ange-Chapelle-Sixtine.jpg

La Prière de Saint Pierre Damascène « Seigneur, avant que je sois perdu à la Fin, sauve-moi ! » :

« J'ai voulu par mes larmes effacer le manuscrit de mes fautes, Seigneur, et passer à Te plaire le reste de ma vie dans le repentir. Mais l'ennemi me trompe et combat mon âme. Seigneur, avant que je sois perdu à la Fin, sauve-moi. J'ai péché contre Toi, Sauveur, comme le fils prodigue. Père, reçois-moi qui me repens. Dieu, aie pitié de moi. Je T'appelle, Christ Sauveur, comme T'appelle le Publicain. Dieu, purifie-moi comme lui, aie pitié de moi. Qu'en sera-t-il à la Fin ? Qu'adviendra-t-il ? Hélas, malheureux, hélas, qui versera l'eau sur ma tête ? Et qui donnera à mes yeux la source des larmes ? Qui peut me rendre digne de pleurer ? Car je ne puis le faire moi-même. Venez, montagnes, couvrez-moi le misérable. Hélas, qu'ai-je à dire ? Ô que de bien Dieu m'a fait, que Lui seul connaît, et que de maux mon ingratitude a suscités ! Par mes œuvres, mes paroles et mes pensées, j'irrite toujours le Bienfaiteur. Plus Il fait patience, plus j'ai de présomption, misérable, et je deviens plus insensible que les pierres sans âme. Cependant je ne désespère pas. Mais je reconnais Ton amour de l'homme. Je n'ai pas acquis le repentir, ni non plus les larmes. Je Te supplie donc, Sauveur, de me faire revenir avant la Fin, et de me donner le repentir. Que je sois délivré du châtiment. Seigneur mon Dieu, ne m'abandonne pas. Car je ne suis rien devant Toi. Je suis tout entier pécheur. Où trouver le moyen de sentir mes nombreux maux ? Mais je ne fais rien. Et c'est là ma grande condamnation. Pour moi ont été créés le ciel et la terre, et pour moi les quatre éléments et ce qui est sorti d'eux, comme dit Grégoire le Théologien. Et je tairai le reste. Car je ne suis pas digne d'en parler, à cause de la multitude de mes maux. Qui peut comprendre, quand bien même lui serait donnée une intelligence angélique, les innombrables bienfaits que j'ai reçus ? Mais voici, en refusant le repentir, malheureux, je me suis voué à déchoir de tout ».

Ainsi soit-il.


Saint Pierre Damascène - Évêque de Damas au début du XIème siècle