Vierge-Marie-Bethleem.jpg

La Prière de Sainte Marie l'Égyptienne « Ô très-pure et très-chaste Vierge, je Vous promets de ne plus souiller désormais mon corps » :

« Ô très-pure Vierge, qui avez porté un Dieu fait homme, et qui L'avez donné au monde, je ne suis pas digne de Vous regarder, et moins encore d'être regardée de Vous ; car Vous avez toujours été très-pure et très-chaste, et moi je ne suis qu'un vase d'impureté. Mais puisque Dieu s'est fait homme pour sauver les pécheurs, n'abandonnez pas, ô Vierge Sainte, celle qui est seule, sans aide et sans autre secours et asile que le Vôtre, permettez que j'entre dans l'église pour voir l'Arbre salutaire de notre rédemption, et je Vous promets de ne plus souiller désormais mon corps, et qu'en voyant la Sainte Croix, je renoncerai à toutes les choses du monde, et suivrai à l'avenir le chemin du salut que Vous me montrerez ».

Ainsi soit-il.


Sainte Marie l'Égyptienne (Ve siècle) – « Vies des Saints et des personnages morts en odeur de sainteté », page 59, chez Berche et Tralin, 1875

Marie-l-Egyptienne.jpg