La Prière de Consécration de Sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus « Ô Face adorable de Jésus ! » :

« Ô Face adorable de Jésus ! Puisque Vous avez daigné choisir particulièrement nos âmes pour Vous donner à elles, nous venons Vous les consacrer. Il nous semble, ô Jésus, Vous entendre nous dire : « Ouvrez-moi, mes sœurs, mes épouses bien-aimées, car ma Face est couverte de rosée, et mes cheveux sont humides des gouttes de la nuit ». Nos âmes comprennent Votre langage d'amour ; nous voulons essuyer Votre doux Visage et Vous consoler de l'oubli des méchants. À leurs yeux, Vous êtes encore « comme caché ... ils Vous considèrent comme un objet de mépris ! » Ô Visage plus beau que les lis et les roses du printemps, Vous n'êtes pas caché à nos yeux ! Les larmes qui voilent Votre divin regard nous apparaissent comme des diamants précieux que nous voulons recueillir, afin d'acheter, avec leur valeur infinie, les âmes de nos frères. De Votre bouche adorée, nous avons entendu la plainte amoureuse. Comprenant que la soif qui Vous consume est une soif d'amour, nous voudrions, pour Vous désaltérer, posséder un amour infini ! Époux bien-aimé de nos âmes ! Si nous avions l'amour de tous les cœurs, cet amour serait à Vous ... Eh bien, donnez-nous cet amour, et venez Vous désaltérer en Vos petites épouses. Des âmes, Seigneur, il nous faut des âmes ! Surtout des âmes d'apôtres et de martyrs ; afin que, par elles, nous embrasions de Votre amour la multitude des pauvres pécheurs. Ô Face adorable, nous saurons obtenir de Vous cette grâce ! Oubliant notre exil, sur les bords des fleuves de Babylone, nous chanterons à Vos oreilles les plus douces mélodies. Puisque Vous êtes la vraie, l'unique patrie de nos âmes, nos cantiques ne seront pas chantés sur une terre étrangère. Ô Face chérie de Jésus ! En attendant le jour éternel, où nous contemplerons Votre gloire infinie, notre unique désir est de charmer Vos yeux divins, en cachant aussi notre visage, afin qu'ici-bas personne ne puisse nous reconnaître ... Votre regard voilé, voilà notre ciel, ô Jésus ! Ainsi soit-il. »

Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)

Thérèse-de-Lisieux.jpg

Voir également de Sainte Thérèse de Lisieux :
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « L’abandon est le fruit délicieux de l’Amour »
La « Prière pour les Prêtres » de Sainte Thérèse de Lisieux
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux à « Notre-Dame du Sacerdoce »
La « Prière pour la canonisation de Louis et Zélie Martin », les Parents de Sainte Thérèse de Lisieux
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Mon Dieu, je Vous offre toutes les actions que je vais faire aujourd'hui »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Pourquoi je T'aime, ô Marie ! »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Ô mon Dieu, pour T’aimer sur la terre, je n’ai rien qu’aujourd’hui »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Vivre d'Amour ! »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Jésus, ma joie, c’est de T’aimer ! »
La Prière de Sainte Thérèse de Lisieux « Mon Dieu ! Trinité Bienheureuse, je désire Vous aimer et Vous faire aimer »
Plusieurs Prières de Sainte Thérèse de Lisieux à l’Enfant-Jésus « Ô petit Enfant-Jésus ! », « Jésus, Tu connais mon nom, et Ton doux regard m'appelle »
La Prière de la « petite Thérèse » de Lisieux « Mon doux Jésus, sur le sein de ta Mère, Tu m'apparais tout rayonnant d'amour »
La Prière de Consécration de Sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus « Ô Face adorable de Jésus ! »
La Prière de la Petite Thérèse de l’Enfant-Jésus pour obtenir l'humilité « Je Vous supplie, mon divin Jésus, de m'envoyer une humiliation, chaque fois que j'essaierai de m'élever au-dessus des autres »
La Prière de la Petite Thérèse de l’Enfant-Jésus pour obtenir l'humilité « Je Vous supplie, mon divin Jésus, de m'envoyer une humiliation, chaque fois que j'essaierai de m'élever au-dessus des autres »
La Prière de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus inspirée par une image représentant Sainte Jeanne d'Arc « Seigneur, Dieu des armées, armez-moi pour la lutte »