La Prière de Sœur Marie-Pascale « Comment ferai-je si je n'ai reçu dans mon cellier le Vin du Roi ? » :

« Si le vase à parfum est mort, si mon cœur misérable n'est un grenier à blé où prendre à pleines mains le blé de la bonté pour conforter le mur qui branle, pour pardonner sept fois le jour. Comment ferai-je si d'heure en heure, je n'ai reçu dans mon cellier le Vin du Roi ? Et si je n'ai contre Ses pieds avec d'immenses clameurs donné mes fautes, d'où me viendra le Baume guérisseur ? Oh ! Que m'emplisse Sa rivière, que j'aille consolée, que les bouleaux, les brebis, les scarabées, les frères s'y abreuvent et qu'elle ait le goût de narcisse et de lilas, la Source de trèfle rouge et de sureau et qu'y viennent de préférence ceux qui n'ont ni blé ni myrrhe ni miel et de la tendresse à revendre »

Ainsi soit-il.


Sœur Marie-Pascale (1876-1940)

Soeur-Marie-Pascale.jpg

Voir également de Sœur Marie-Pascale :
La Prière de Sr Marie-Pascale « Ô Cœur, comment parler de Toi ? »
La Prière de Sœur Marie-Pascale « Comment ferai-je si je n'ai reçu dans mon cellier le Vin du Roi ? »