La Prière de François de Sales « Ô mon Dieu, que cette vie est trompeuse et que ses consolations sont courtes » :

« Mon Dieu ! Que cette vie est trompeuse, et que ses consolations sont courtes ! Elles paraissant un moment, et un autre moment les emporte. Petit à petit Dieu nous sèvre des contentements de ce monde, et Il nous attire de cette sorte au désir du Ciel, y retirant peu à peu tout ce qui nous était le plus cher ici-bas. Il faut donc aspirer ardemment aux joies de l'immortalité, et tenir nos cœurs élevés vers le Ciel, où nous avons présentement une partie de nos âmes bien-aimées. Oh ! Si une fois nous avons notre cœur bien engagé à cette sainte et bienheureuse Éternité ! Allez, dirons-nous, à tous nos amis, allez, chers amis, en cet Être éternel, à l'heure que le Roi de l'éternité Vous a marquée. Nous y irons après vous. Et, puisque le temps ne nous, est donné que pour cela, et que le monde ne se peuple que pour peupler le Ciel, quand nous allons là, nous faisons tout ce que nous avons à faire. Mettons notre cœur au pied de la Croix, et acceptons la mort aussi bien que la vie de tout ce que nous aimons, pour l'amour de Celui qui donna Sa vie et reçut la mort pour nous. Conformons-nous à la Volonté divine dans cette perte douloureuse, si perte se doit nommer l'absence de quelque temps, qui, Dieu aidant, sera réparée par une Présence éternelle. Ô Dieu ! La mort est épouvantable, ainsi qu'on nous la propose. Car on vient nous dire : « Votre père est mort », ou, « Votre fils est mort » ; et ce n'est pas bien parler entre nous autres chrétiens. Car il faut dire. : « Votre père s'est retiré en son pays et au nôtre, et, parce qu'il le fallait, il a passé par la mort, en laquelle il ne s'est point arrêté ». Et nous, quand irons-nous en notre Patrie ? En peu de jours, tôt ou tard, en peu d'années, nous les suivrons en ce passage, et les amitiés commencées en ce monde se reprendront pour ne plus se quitter. Toutes nos pertes et nos séparations ne sont que pour ce petit moment. Oh ! Vraiment, pour si peu que cela, il faut avoir patience ! On me dit que vous, pleurez continuellement sur cette véritablement, bien sensible séparation; il ne faut nullement que cela soit. Ô Dieu ! Je n'ai garde pourtant de vous dire : ne pleurez pas; non, car il est bien juste et bien raisonnable que vous pleuriez un peu, mais un peu, en témoignage de la sincère affection que vous lui portiez, et à l'imitation de notre cher Maître, qui pleura bien un peu sur son ami Lazare ; mais non pas toutefois beaucoup, comme font ceux qui, plaçant toutes leurs pensées dans cette misérable vie, ne se ressouviennent pas que nous allons aussi à l'éternité, où, si nous vivons bien en ce monde, nous nous réunirons à nos chers trépassés pour ne les plus jamais quitter. Cependant ayons patience, et attendons courageusement que l'heure de notre départ sonne, pour aller où ces amis sont déjà arrivés ; et, puisque nous les avons si fort aimés, persévérons à les aimer encore, faisant pour l'amour d'eux ce qu'ils ont désiré que nous fissions, et ce que maintenant ils souhaitent pour nous, qui est de modérer notre douleur, en conservant nos yeux pour un sujet meilleur que les larmes, et notre esprit pour de plus désirables occupations que celles de la tristesse. Et puis que la vraie amitié se plaît à complaire à la personne aimée, pour lui complaire, soulagez votre esprit, et relevez votre courage. Imaginez-vous qu'elle vous en a prié à son départ ».

Ainsi soit-il.


Saint François de Sales (1567-1622)

Francois-de-Sales.jpg

Lire également de Saint François de Sales :
La Prière à « Saint Joseph » de Saint François de Sales
La Prière pour une « future mère » de Saint François de Sales
La Prière « Ayez mémoire et souvenance, très douce Vierge, que vous êtes ma Mère » de Saint François de Sales
La Prière de Saint François de Sales « Ô Très Sainte Vierge pleine de grâce et demeure du Seigneur »
La Prière sur la Présentation de Marie de St François de Sales « Ô Marie qui marchait en Ta voie sans tâche de péché »
La Prière de Saint François de Sales « Je crie vers Toi, ô mon Dieu »
La Prière de Saint François de Sales « Quoi qu'il arrive Seigneur, je Vous aime ! »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Seigneur, qui me délivrera si ce n'est Vous ? »
La Prière de Saint François de Sales « Gardez-vous bien surtout de ne pas quitter la main et la protection du Père céleste »
La Prière de St François de Sales du matin « Ô mon Dieu, je Vous remercie de m'avoir conservé cette nuit »
La Prière du soir de St François de Sales « Mon Dieu, je me présente humblement à Vous pour Vous rendre compte de cette journée »
La Prière de St François de Sales « Ô ma Reine, soyez mon avocate auprès de votre Fils »
La Prière de François de Sales face à la mort « Ô mon Dieu, que cette vie est trompeuse et que ses consolations sont courtes »


Le « Notre Père » commenté par Saint François de Sales :
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, qui êtes aux Cieux »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, que votre Nom soit sanctifié »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, que votre Règne arrive »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, que votre Volonté sainte soit faite en moi »
La Prière de Saint François de Sales « Donnez-nous, ô Père, notre Pain supersubstantiel »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, pardonnez-nous nos offenses comme nous les pardonnons à ceux qui nous ont offensés »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, ne nous induisez point en tentation »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père éternel, délivrez-nous du mal »
La Prière de Saint François de Sales « Ô Père, je viens maintenant devant Vous avec Votre saint Fils pour qu’il en soit ainsi »