La Prière de Sainte Angèle Mérici « Ô divine Majesté, recevez tout ce qui est à moi, et en moi, et hors de moi » :

« Ô mon Seigneur, illumine les ténèbres de mon cœur, et donne-moi la Grâce de mourir plutôt que d’offenser jamais aujourd’hui Ta divine Majesté. Et affermis mes affections et mes sens pour qu’ils ne prévariquent ni à droite ni à gauche, et ne me détournent pas de ta Face resplendissante qui réjouit tout cœur affligé. Hélas ! Désolée que je suis, moi qui, entrant dans le secret de mon cœur, n’ose par honte lever les yeux au ciel, car je mérite d’être dévorée toute vivante dans l’enfer, puisque je vois en moi tant d’égarements, tant de laideurs et d’infamies, tant de bêtes et de figures monstrueuses et effrayantes. Je suis donc forcée, jour et nuit, en mouvement, au repos, travaillant, réfléchissant, d’élever la voix et de lancer des cris vers le ciel, en demandant miséricorde et temps pour la pénitence. Daigne, ô Très Bienveillant Seigneur, me pardonner tant d’offenses et chacune des fautes que j’ai pu commettre jusqu’à présent et depuis le jour de mon saint Baptême. Daigne aussi, hélas ! pardonner les péchés de mon père et de ma mère, et ceux de mes parents et amis, et ceux du monde entier. Je T’en prie par ta Passion très sacrée, et par ton Sang précieux répandu pour notre amour ; Et par Ton saint Nom, béni soit-Il au-dessus du sable de la mer, au-dessus des gouttes des eaux, au-dessus de la multitude des étoiles. J’ai grande peine d’avoir tant tardé à me mettre au service de Ta divine Majesté. Hélas ! Jusqu’à présent, je n’ai jamais répandu ne fût-ce qu’une petite goutte de sang pour ton Amour, et n’ai jamais été obéissante à Tes divins Préceptes, et toute adversité m’a été âpre à cause de mon peu d’amour pour Toi. Seigneur, prenant la place de ces pauvres créatures qui ne Te connaissent pas, et ne se préoccupent pas de participer à ta Passion très sacrée, mon cœur se crève, et volontiers, si je le pouvais, je répandrais mon propre sang pour ouvrir les yeux aveugles de leur esprit. C’est pourquoi, ô mon Seigneur, ma seule vie et mon unique espérance, je Te prie de recevoir ce cœur si misérable et si impur, et de brûler chacune de ses affections et passions dans la fournaise ardente de Ton divin Amour. Je Te prie de recevoir mon libre arbitre, chaque expression de ma volonté propre qui, d’elle-même, infectée qu’elle est par le péché, ne sait discerner le bien du mal. Reçois chacune de mes pensées, paroles et actions, et finalement tout ce qui est à moi, et en moi, et hors de moi. Tout cela je le dépose en offrande aux pieds de Ta divine Majesté. Et je Te prie de daigner le recevoir bien que j’en sois indigne. Ainsi soit-il. »


Sainte Angèle Mérici (1470-1540)

Angele-Merici.jpg

Voir également de Sainte Angèle Mérici :
La Prière de Sainte Angèle Mérici « Seigneur Jésus que Ta lumière éclaire les ténèbres de mon cœur »
La Prière d’abandon de Sainte Angèle Mérici « Mon Seigneur, ma seule Vie et mon unique Espérance »
Les « Paroles et Citations » de Sainte Angèle Mérici
La Prière de Sainte Angèle Mérici « Ô divine Majesté, recevez tout ce qui est à moi, et en moi, et hors de moi »